C’est 4 ans après « Tonight : Franz Ferdinand » que nous retrouvons l’équipe d’Alex Krapanos.

Franz Ferdinand, qui aime dire qu’ils font de la musique rock pour faire danser les filles nous le prouve encore une fois avec ce dernier opus. En effet, les rythmes disco, les grattes toutes fines et les samples de plus en plus présents font de RTRWRA un album qu’il est bon d’écouter en soirée avec des copains.

Côté érudit, ça passe moins. On se lasse très vite de la voix qui ne varie que par des effets, de la batterie très linéaire, et surtout d’un effort de 30 minutes après tant de silence…

Après avoir été très productif en 2004/2005 avec leurs deux premiers albums, les écossais ont pris le temps de grandir, et leur musique dans l’ensemble a pris un coup de vieux, pas mauvais hein, juste trop revu et un peu fatigué.
Conclusion, un album sympa parce que nouveau, mais qui ne détrône pas le « Tonight… » qui reste le plus abouti.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire