Vous avez du « temps libre de cerveau » à dépenser? Ce soir, il n’y a pas de concert de Startruckers et du coup, vu que vous n’écoutez qu’eux, vous vous dites « j’irai bien au cinéma tiens! ». Et bien vous avez raison QUE si vous allez voir « True Grit » des frères Coen.

Le pitch en quelques mots : Mattie Ross, une gamine de 14 piges qui a peur de rien, veut retrouver Tom Chaney, le mec qu’a tué son père et volé sa jument. Comme les hommes de loi de l’Arkansas ne veulent pas s’en occuper, elle engage Rooster Cogburn, un marshall alcoolique mais bien qui a des couilles, et très vite ils se retrouvent sur le territoire indien d’à coté sur les traces de Tom Chaney et Lucky Ned.

Ce film est déjà un box office chez les copains d’Amérique en mal de western. Pour ma pomme, je trouvais triste de voir les cowboys de plus en plus gay et de moins en moins héroïque. Et là vlan! Des méchants stéréotypés, des gentils qui ont peur de rien, des chevaux, du whisky, des clopes roulés. Il y a même des lassos! Du coup on passe le temps du film avec un petit sourire en coin, et on retrouve nos yeux et sourire d’enfant. On s’imagine sur les genoux de papa en train de regarder « le bon, la brute et le truand ».
Les Coen bros. ont réussi de manière magistrale à faire revivre le western d’antan. Ni chef d’œuvre, ni navet, juste ce qu’il faut. Et franchement sortir du cinema sans entendre des millions de critiques idiotes et voir des gens contents, c’est tellement rare.
A souligner aussi les interprétations de Jeff Bridges et Matt Damon, qui redonnent vie aux cowboys qu’on a aimé, et Hailee Steinfeld, la gamine que tout le monde aurait voulu être!

Donc en résumé : amoureux ou non des western, on trouve tous un peu de bonheur dans ce film sans prétention. À voir tout simplement.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire