Et elle a fait ça avec rien ! Un piano, sa voix, et son physique. Pour tout dire, la pianiste cubaine n’a pas vraiment eu besoin de forcer son talent pour tenir en respect les quelques 250 personnes présentes toute à l’heure dans l’auditorium St Exupéry du Centre Culturel de St Raphaël. Quelques chansons, une évidente aisance de communicante hors-pair, un grand sourire, et rien d’autre.

Ce n’est pas la première fois que le Centre Culturel fait venir sur sa scène un artiste international renommé. Mais c’est un super concept qu’a mis en place le département Musique, avec un véritable showcase privé, entrecoupé d’interviews sur scène de l’artiste, qui est revenue avec passion sur son parcours, ses influences, sa vision de la musique, et plus généralement ce qui fait qu’elle est devenue cette pianiste-chanteuse d’exception que la France a adopté depuis des années. Au programme de la soirée, de la musique (pas assez !) de grande qualité, avec des envolées virtuoses dont Janysett a le secret : on flirte sans cesse avec le jazz hyper pointu tout en restant dans une coloration afro-cubaine et des thèmes faciles à comprendre, c’est de la très haute voltige.

Elle en a profité pour présenter son second album enregistré sous son nom, sorti pour l’instant ailleurs mais pas chez nous, et dont elle a interprété des adaptations solo (l’album a été enregistré en live avec son quintet). Un grand moment de musique partagé par « ceux qui le savaient », parce que figurez-vous, chers lecteurs, que le Centre Culturel organise assez souvent des rencontres avec des artistes d’exception, venus de tous les horizons. Et la plupart du temps, c’est gratuit.

A noter la présence de Mosaïque FM, qui a retransmis l’intégralité du spectacle sur son antenne.

Laisser un commentaire