Le Stade Nautique Alain Chateigner de Saint-Raphaël a été, encore une fois, le théatre d’un événement sportif de haut niveau. Pendant trois jours, du 21 au 23 mars, se sont déroulés les championnats d’hiver National 2 en bassin de 50 m du Grand Sud. Avec une structure adaptée pour les compétitions (bassin de 50 m et bassin de 25 pour l’échauffement et la récupération, sans oublier les 1300 places assises), la ville à l’habitude d’accueillir ce genre d’échéances : France Elite, Coupe de France, meeting international…

Près de 600 nageurs ont fait le déplacement à Saint-Raphaël avec un objectif bien précis : la qualification aux championnats de France Elite à Chartres (28) qui se dérouleront du 8 au 13 avril. Rappelons que cette compétition rassemble les France Jeunes et les France Elite toutes catégories. Si les nageurs n’ont pas réussi ces minimas, ils peuvent toujours décrocher leurs tickets pour les championnats nationaux par catégories. Pour être claire, il y a aussi des minimas par tranche d’âge pour les Elite qui sont plus compliqués à atteindre que pour les France par catégorie.

Les deux clubs de l’agglomération étaient bien sûr de la partie. Sur l’ensemble de la compétition, 10 nageurs ont réalisé les temps demandés pour les Elite. Et une bonne partie des compétiteurs se rendront dans leurs championnats respectifs. Des jeunes, qui représentent à coup sûr l’avenir de la natation locale.

Les qualifiés pour les championnats de France Elite

Saint-Raphaël :

  • Alexandre Knaupp (minime) sur 50, 200 nl,
  • Célia Heurtaux (minime) sur 1 500 nl,
  • Mathilde Brenac (minime) sur le 200 m dos
  • Alexandre Cayot sur le 200 m nl.

 

Fréjus :

  • Carolane Borel (minime) sur 50, 100 et 200 m brasse,
  • Naomie Zachelin sur 50 et 100 m nl,
  • Coralie Bourgeois (minime) sur 100 et 200 m dos
  • Vochimié Koindredi sur 50, 100, 200 nl.
  • May Li Labbé, sur 100 et 200 m nl
  • Goroco Koindredi, minime sur 100 et 200 papillon.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire