Hier soir c’était l’inauguration de la dernière exposition du .K qui durera jusqu’au 11 Mai, et on vous conseille d’y faire un saut parce qu’il y a que des belles choses !

Du monde au Cerceron

Quand j’ai su que l’inauguration était programmée j’ai tout de suite appelé Kevin Duval, le photographe que vous trouvez dans les pages « onirique » du magazine. Parce que vu le nombre d’artistes au mètre carré, je me voyais assez mal faire le beau avec mon appareil photo. Lui il sait quoi faire, et il a été un allié de choix.

C’est donc à 19h qu’on est arrivés tous les deux. Pour ceux qui ne connaissent pas le .K, c’est un hangar immense, mais malgré ça, on a tout de suite percuté que le monde était là. Le domaine des Escaravatiers servait du vin, les musiciens étaient carrés, l’ambiance printanière offrait comme un avant goût d’été. L’équipe du .K est désormais habituée aux expositions réussies, celle-ci est déjà la 5ème, donc tout est bien rôdé, et c’est peu de le dire.

Une saison estivale encore plus intense !

Au .K hier soir il y avait beaucoup de monde, et d’ailleurs beaucoup d’artistes venus saluer les performances de leurs confrères. Pour ma part, j’ai croisé Pad (Sculpteur métal / Ferronier d’art) qui hallucine sur une œuvre à l’entrée, mais il n’a pas à rougir, ses œuvres (qu’on peut trouver sur internet en ce moment, et si vous voulez en savoir plus, vous le trouverez un jour ou l’autre dans nos pages) sont toutes fantastiques aussi. Un jour – on l’espère – on le verra exposer au .K. A l’étage il y avait Philippe Gallego, le patron des artistes de chez nous, qui est définitivement content d’être un peu myope, car il a ainsi pu apprécier pleinement une série de tableaux faits de touches de claviers d’ordinateur, représentant des visages (cf la photo à gauche). C’était notre coup de cœur, vraiment. Avec Cedrick Bihi on a discuté un peu nostalgie devant les œuvres d’Olivier Lannaud, tournant autour du matérialisme. Son idée directrice, habiller des personnages de la manière la plus matérialiste qui soit. Celui qui captait le plus l’attention était habillé par des centaines de figurines de super héros ou de catcheurs. Je sais pas vous mais moi, je ne l’aurais jamais fait avec mes jouets, encore moins depuis que je ne m’en sers plus, mais qu’ils ont une valeur sentimentale immense. En tous cas c’était plus que sympa, et puis des œuvres qui rassemblent des gens autour d’elles et les invitent à discuter de tout et n’importe quoi, c’est ça l’art, non ?

Eric Dartois et ses sculpture d’acier, Laurent Dorchin et bien d’autres artistes sont à découvrir dans le grand hangar, alors on vous laisse en proie à la surprise. On a fait un petit tour, puis on a salué Deverchère qui nous a un peu plus expliqué le concept de la galerie et nous a guidés vers Marc Duflot. Marc qui a d’ailleurs eu l’idée de nous contacter et on l’en remercie. Au fil de la conversation, il nous a rappelé deux choses essentielles à retenir, que l’on partage bien évidemment avec vous :

  • L’exposition dure jusqu’au 11 Mai avec les animations habituels.
  • Il y aura une série d’exposition de juin à fin juillet avec chaque semaine de nouveaux artistes.

Et ça chez Bah Alors ? on approuve et on va suivre !

Le .K, 16 voie Denis Papin, ZAC le Cerceron, 83700 Saint Raphaël

Plus d’information sur www.lepoint-k.com

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire