Ce mois-ci dans Bah Alors ?, vous retrouverez notre premier grand dossier d’actualité. Nous sommes allés taper aux portes des mairies de la Cavem pour voir si les nouveaux patrons étaient prêts à nous raconter leurs vies. Pour tout vous dire, ça a pris un peu de temps, mais nous avons fini par y arriver. Occupés, beaucoup, mais finalement disponibles, et plutôt affables. Voire surprenants. En tous cas, si vous n’avez jamais rencontré un homme politique pour lui parler d’autre chose, dites-vous bien qu’avant d’être des personnages publics, ils sont avant tout des hommes, avec des histoires propres, et ce petit truc « en plus » qui leur a donné la force de devenir ce qu’ils sont : des élus du peuple. Qu’on soit de leur bord ou non, discuter avec eux a été un exercice intéressant, pas facile pour nous parce qu’on ne s’intéresse à la politique que de très loin, et inhabituel pour eux, qui sont tombés sur deux punks avec des questions parfois étranges. En guise de hors d’oeuvre, voici l’introduction du dossier que vous retrouverez dans l’édition papier la semaine prochaine. Rendez-vous lundi pour le premier entretien, avec le nouveau maire de Fréjus, Mr David Rachline.


Ils ont tous les cinq été désignés par la population des cinq communes de la Communauté d’Agglomération Var Estérel Méditerranée, ou Cavem, pour diriger les villes de notre bassin de vie. Ce sont eux qui vont décider de toutes les orientations, eux qui vont choisir le cap, eux qui vont transformer nos espaces de vie. Ils vont prélever nos impôts et décider de ce que cet argent va devenir. Enfin, en partie. Ils vont être à toutes les inaugurations, ils vont donner des réunions publiques, ils vont peut-être nous recevoir si nous avons un problème, remettre des coupes à nos enfants sportifs, marier nos cousins. Et surtout, ils seront en première ligne quand il s’agira de défendre les intérêts de leurs villes, nos villes.

Les maires des cinq communes de la Cavem sont tous des hommes avant d’être des politiques. Des individualités fortes, avec des histoires personnelles riches, qu’eux seuls pouvaient raconter. Parce que vous allez vivre avec eux pendant six ans, nous sommes allés les rencontrer, pour vous les présenter comme vous ne les avez sans doute jamais vus. Ils nous ont parlé d’eux, de leurs homologues, de leurs convictions, de leurs plans de bataille. Sans fard, et sans bluffer…

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire