Quelquefois, à la rédaction, nous recevons des coups de fils assez mystiques, voire occultes, de personnes étrangères à nos cercles de connaissances qui nous invitent à de biens curieux événements. Pour ne rien vous cacher, notre curiosité dévorante nous pousse presque toujours à nous rendre sur place pour voir si on ne nous a pas menti. Ce matin, on nous a promis un gigantesque rassemblement sur le parking du Luna Park, ce vendredi à 16h30. Des entrepreneurs en colère et en force, qui n’acceptent plus d’être démunis face aux lenteurs administratives et qui souhaitent s’unir symboliquement pour faire avancer les choses. Chez Bah Alors ?, même si on a conscience du monde dans lequel on vit et qu’on sait très bien que nos sociétés sont hostiles aux initiatives collectives, on voulait voir de nos yeux si des hommes d’affaires, qui se battent tous les jours pour préserver l’emploi, dégotter des chantiers et créer de la richesse, seraient capables de se mobiliser ensembles.

Des t-shirts blancs, un homme habité, une nacelle orange et des municipales

L’association « Debout entrepreneur, lève-toi » a été créée à l’initiative de Jacky Lequeux, un homme qui a dépassé la soixantaine et qui reste pourtant extrêmement vert, voire habité quand il s’agit d’évoquer son combat : « moi je suis à la retraite, ce que je fais là c’est pas pour moi, c’est pour les entrepreneurs qui créent de l’emploi, c’est pour vous. Ils ont besoin de travailler, ici il n’y a pas d’industries, il y a de la construction et surtout du tertiaire. Notre association, c’est une plateforme d’écoute, mais aussi un levier d’action, pour discuter avec les pouvoirs publics, et pas chacun dans notre coin. »

Sur la parking, deux énormes employeurs de la région (Serradori et RBTP) ont rassemblé leurs troupes, auxquelles se sont joints d’autres entrepreneurs venus manifester leur soutien à la démarche. Tout le monde avait enfilé un t-shirt blanc à l’effigie de l’association, et les hommes (à 95%) ont pris la pose devant la nacelle orange sur laquelle se sont succédé les journalistes pour immortaliser l’événement (bravo à notre irremplaçable Kevin Duval, qui a vaincu son vertige pour prendre le cliché). Un coup d’éclat qui ne devrait pas rester sans suite, et qui ne fait pas suite à l’élection du maire de Fréjus David Rachline en lieu et place d’Elie Brun, c’est en tous cas ce que précise avec force le fondateur de l’association : « cette idée, on en discutait avant la victoire du Front National », explique Jacky Lequeux. Reste à savoir si le mouvement obtiendra des résultats, et le cas échéant, si d’autres entrepreneurs viendront s’ajouter aux 170 qui ont déjà apporté leur soutien à la démarche.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Laurence

    Mais quel est l’objet de leur revendication ? La lenteur administrative ? Mais encore, c’est un peu flou pour le coup, quelles sont les administrations concernées ? En quoi exactement sont ils freinés ? Que veulent ils faire bouger exactement ou globalement ? En tout cas, bravo pour la mobilisation ! Une suite peut être ?

    Répondre

Laisser un commentaire