Elle ne l’a jamais vraiment quitté, mais depuis quelques années, Emma Picq laissait à d’autres artistes le soin d’exposer leur oeuvres dans son atelier de la rue du Safranié. Cette fois-ci, c’est elle qui a souhaité montrer ses travaux, un exercice difficile pour une artiste qui a traversé quelques épreuves et qui a pris son temps pour maturer son travail.

Un accouchement douloureux et cathartique

FB_IMG_14031972073192556

« J’ai passé 5 / 6 ans pendant lesquels je n’ai jamais arrêté de peindre, mais exposer je n’y arrivais pas », explique l’artiste qui a pourtant derrière elle un solide parcours. « Avant je montrais mon travail sans arrêt, et je n’avais aucun problème avec ça. Mais ça a changé, là je me suis forcée ». Au mur, on sent que tout n’a pas été peint dans le même mood : certaines toiles sont très chargées, très grandes. D’autres sont plus naïves et colorées, certaines sont particulièrement épurées. Le fait de les voir accrochées aide Emma à prendre du recul sur son travail : « quand tu peins c’est obligatoire, d’exposer. Sinon c’est comme écrire sans jamais se relire. Là je les regarde, je trouve ça très chargé, mais j’ai besoin d’un peu de temps ».

FB_IMG_14031978399751327

La bonne nouvelle,c ‘est que les amateurs d’art ont répondu présent. Et les habitués des rencontres artistiques du Safranié aussi. Il y avait les amis de longue date, les nouveaux, beaucoup de jeunes, qui ont tous vécu ce vernissage comme un excellent moment de convivialité. Peut-être aussi parce qu’il s’articulait autour d’une femme qui met depuis des années beaucoup d’énergie dans le partage de l’art, qui essaie de créer une synergie positive entre les artistes, et que ces derniers ont souhaité lui rendre. Le point fort d’Emma Picq, en dehors de ses talents de peintre, c’est qu’elle aime discuter d’art, et qu’elle connaît particulièrement bien les artistes et les oeuvres, y compris les contemporains locaux. C’était l’occasion pour tous les curieux de capter quelques bribes de connaissances sur un milieu qu’il est difficile de rendre accessible. Heureusement qu’il y a des artistes talentueux et ouverts d’esprit pour transmettre leur passion.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire