Hier au Best Western de Saint Raphaël, la ville organisait une petite conférence de presse pour annoncer officiellement son Festival des jazz. L’événement raphaëlois qui met en avant, et au pluriel, les jazz, a bien grandi avec le temps. Pour sa 32e édition déjà, le festival s’ouvre toujours plus à toutes les formes de Jazz et s’étend de plus en plus. Guillaume Decard et son équipe nous en ont dit plus.

Un village king size, et des commerces en fête

C’est du 4 au 7 juillet que le Festival des Jazz va animer la ville . Parvis des Templiers, Place Coullet, bord de mer, Palais des Congrès… Tous les lieux habituels seront au rendez-vous, avec leurs scènes. En tout, plus de 50 rendez-vous musicaux sont au programme, avec des concerts de big bands, des fanfares,  du jazz manouche, en quintet, du gospel, et le fameux New Orleans qui était jadis le moteur artistique du festival. Pour tout vous dire, quand nous avons vu la programmation, un petit calcul s’est imposé de lui-même : 60 concerts d’1h 30 chacun en moyenne (arrondie ou pondérée, comme vous voulez)  mis bout à bout c’est 90 heures, soit 3 jours et 18 heures. Le festival, c’est donc du 4 au 7 juillet, soit 4 jours, il reste 6 heures sans musique… C’est énorme, et c’est gratuit sauf deux concerts (Gala et Clôture) à 5€. Dingue.

Côté nouveautés, le village des jazz.a bien changé : plus vivant et dynamique que le précédent, cette fois la ville propose des petits déjeuners le matin, des siestes l’après-midi… Saint-Raphaël veut essayer de faire rayonner encore plus la convivialité de ce mouvement musical et pousse le bouchon au maximum. Ça va être grand, et Bah Alors ? va vous faire partager tout au jour le jour ! Aussi, entre deux concerts au bord de mer, on pourra se balader dans des rues où 60 commerçants resteront ouverts pour des nocturnes les 4 et 5 juillet. Un petit plus qui fait profiter les commerçants et leurs clients, et qui participera sûrement au bonheur des soirées off. Parce que oui, il y a aussi des soirées off : des repas-concerts dans des restaurants comme le Syrah’rissime, l’Excelsior ou encore la Brasserie. Belle perspective de bonheur.

Ok, on va parler de l’apéro

Fin de la conférence direction la salle de réception où un petit groupe jazz pose l’ambiance. Des mécènes, des journalistes, des employés communaux, des élus… Le champagne est bon, les amuse-bouches aussi…. Voilà, on en fait pas plus, tout était très bien, et l’objet de l’article c’est quand même le Jazz. Rendez-vous le 4 juillet pour l’ouverture. S’ils réussissent à faire « tout comme y z’ont dit », ça risque d’être très, très bien.

Et Bah Alors ? vous fait gagner des places pour la soirée de clôture, alors restez connectés

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire