Adeptes de l’univers Androïd, vous avez la haine contre Apple parce que depuis l’avènement de l’Iphone, tout le monde vous bassine avec des poncifs propulsant le téléphone à la pomme au sommet du hit-parade technologique. C’est vrai qu’à l’époque, Steve Jobs avait imaginé un produit révolutionnaire, avec un slogan assassin, qui a enterré la concurrence agonisante : peu importe ce dont vous avez besoin, «il y a une application pour ça». Visionnaire, mais pas fou, il devait bien se douter qu’un jour ou l’autre les fabricants allaient pousser l’Iphone dans le coin du ring, et le molester à grands coups d’innovations.

Samsung est aujourd’hui le principal adversaire d’Apple sur le terrain de la téléphonie, avec sa gamme Galaxy S, qui en est elle aussi à sa cinquième mouture. Et alors que LG revient en force avec son Flex (le premier téléphone a écran incurvé ET flexible), le Taïwanais HTC pousse le vice de son One jusqu’au bout.

Le fleuron de la gamme HTC affiche des capacités technologiques au sommet de ce qui se fait sur le marché (processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz), un design étonnant (coque en métal), un superbe écran de 5 pouces, mais surtout, il bénéficie d’un accessoire d’une geekerie sans nom : la coque Dot View. Merveille d’ingéniosité, c’est une coque percée qui laisse entrevoir l’écran comme s’il affichait des images 8 bits : on sait d’un coup d’oeil si on a un message, on consulte la météo, tout ça en un clin d’oeil. Mieux : on peut décrocher/raccrocher sans ouvrir le clapet. Testé et approuvé par la rédaction.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire