Alizé a bien fait les choses, et en trois semaines ! Membre du collectif des Entrepreneuses dont nous vous avons déjà parlé dans nos colonnes, elle est à la tête (ça ne s’invente pas) d’Elegance Coiffure, et elle avait envie d’un petit coup marketing pour montrer au public ce qu’elle sait faire. Les amies ont bien évidemment répondu présentes, et elles se sont toutes retrouvées à la Plage de la Tortue mardi soir pour un petit défilé, capillairement très technique.

Nous avons posé quelques petites questions à Alizé pour qu’elle nous explique comment s’est montée son opération, d’ores et déjà réussie au moment de l’interview puisque la grande terrasse du restaurant de Boulouris était pleine, que les coupes étaient prêtes, et que les filles étaient, bien sûr, jolies.


Alizé, cette idée tu l’as eue il y a tris semaines, explique-nous ce qui va se passer.

J’ai coiffé douze filles, et je vais en coiffer une dernière sur scène, la mariée. Elle est habillée par une amie styliste, Samantha, et on va essayer « d’envoyer du lourd »!

Quelle est la différence, selon toi, entre un coiffeur « normal » et un autre, comme toi, qui peut réaliser des performances live, comme aujourd’hui ?

C’est super stressant, mais constructif. C’est un challenge. Certaines de ces filles je les ai connues par le biais du groupe des entrepreneuses, les danseuses pareil (en référence au trio Yakamayé, qui a dansé en ouverture du défilé). On rencontre les bonnes personnes, au fur et à mesure.

Question « genre » : pourquoi tu ne coiffes pas de mecs ?

Mais y en a un ! Mais comme je fais des choses extravagantes, j’ai besoin de cheveux longs, et en général c’est chez les femmes.

Et comment tu as fait pour les habiller aussi bien ?

Et bien ce sont des amies qui m’ont donné un coup de main, Samantha B, Nos Rêves de Femmes, et la boutique de DDP à Saint-Raphaël.

Tu les sens stressées ?

Non ! Moi par contre, je le suis !

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire