Le .K de Saint-Raphaël commence à sérieusement faire bouger les choses dans le monde de l’art. Après avoir passé beaucoup de temps à aménager cet immense hangar à bateaux, après y avoir accueilli la crème de la crème des artistes locaux et parfois nationaux, Gilles et Isabelle ont décidé de franchir un cap. Vendredi soir à  Saint-Raphaël, le .K ouvrait ses portes aux visiteurs pour un vernissage exceptionnel. Les murs du .K s’offraient à un artiste comme la France en compte assez peu : Pierre Terrasson, photographe de rock à la carrière hallucinante, qui a capté avec son objectif toutes les plus grandes stars de la musique électrique. Toutes ? Oui, toutes, même Mick Jagger.

Pochettes, magazines, live, et le duo Gainsbourg/Bashung

Comme nous l’a expliqué l’artiste, il ne voulait surtout pas d’une expo épurée, avec trois photos de 30cm de côté sur des murs blancs immenses. Il a donc volontairement chargé son propos, en accrochant un très grand nombre de photos sur tous les murs disponibles du .K. Certaines photographies sont imprimées sur de monumentales bâches (notamment ses travaux avec son artiste fétiche, le regretté Alain Bashung), d’autres sont enfermées dans des marie-louises et créent de massives palissades de moments captés. Les Garçons Bouchers côtoient les Bérus, Angus Young accompagne Mick Jagger, Gainsbourg trône tout seul au milieu des nuages, Tom Waits impose son style en grandeur nature. La liste des artistes exposés est hallucinante, et l’architecture du lieu permet de mettre en valeur une vie de travail dédiée au rock sous toutes ses formes. Toutes ces photos ont servi à illustrer des pochettes de disques, des magazines, des publicités, et les revoir nues de tout habillage et en grand format fait parfois un effet bizarre. Comme si un moment d’histoire nous était rendu accessible, on se pose devant et on se parle à soi-même : « ah, c’était donc ça, l’image de départ…et c’est ce mec-là qui l’a prise ». Oui, car Pierre Terrasson, homme un peu taiseux mais très chaleureux, était là pour l’événement, essayant à tout prix et avec beaucoup d’autodérision de vendre ses livres.

Visible pendant tout le mois de novembre

Rassurez-vous si vous n’étiez pas là, l’exposition sera visible en journée pendant tout le mois de novembre. Ce que vous avez raté, c’est un instant passé avec l’artiste, un concert de Chloé Mons (épouse de Bashung) et un vernissage haut en couleurs. Mais les images sont immortelles et resteront pendant plus d’un mois à disposition de vos yeux. Si vous êtes amateur de musique, vous ne pouvez pas rater ça, c’est interdit. Surtout à ce prix-là : zéro euros, à la louche.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire