rihanna-fourfiveseconds

Sachez toutes et tous que les quelques lignes qui vont suivre nous font beaucoup peine. Pas que nous soyons des grands fans de Kanye West (qui en plus d’être mauvais a réussi le pari fou d’être en couple avec Kim Kardashian, et ça bravo), ni de Rihanna (dont on se moque éperdument et depuis toujours de la carrière artistique, car on ne peut pas aimer Slayer, The Clash et Rihanna c’est impossible c’est écrit dans les tables de la loi de la musique)…Par contre, Paul MacCartney, là, on est obligés de l’aimer. Pour ceux qui ne le connaissent pas, car ça existe sur la sphère Twitter, c’est l’un des Beatles, ce groupe des années 60 qui a vendu plus de disques qu’Elvis Presley (Kanye est trop sympa, il va donner un coup de boost à la carrière de ce Paul MacCartney », véridique).

Il se trouve que nos trois lascars ont collaboré sur un titre, FourFiveSeconds. D’une nullité biblique. Et pour le plus grand bonheur des haters que nous sommes de temps en temps, il y a un clip. A propos, merci aux Grammy Awards d’avoir rafraîchi notre mémoire, parce qu’on avait oublié l’existence de ce truc. Donc un clip, en noir et blanc, avec des fringues en jean, des gros plans copiés sur le clip de « Black or White » de Michael Jackson (mais sans le morphing), et des postures ridicules de Kanye West, qui se la joue gangsta d’Inglewood sur une musique assez…souple et délicate ? En fait on dirait une mauvaise ballade love de Rihanna, mais pas finie. Paulo à la gratte, vidé de tout son charisme, finit même par jouer des accords de synthé avec une guitare. D’un grotesque dément.

L’événement des Grammys, c’était de les retrouver tous les trois ensemble sur scène pour interpréter ce caca. Donc après le petit happening sympa de Pharell Williams (qui on l’espère a enfin joué sur scène et à la télé son « Happy », tire le plus diffusé de l’histoire sur les ondes, en un an, alors que certaines chansons over-matraquées existent depuis plus de 60 ans).

Hé, l’industrie du disque…tu prendrais pas les gens pour des gros cons ? Avec nous ça prend pas.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire