Une boutique ultra-spécialisée dans le sport de combat, à Fréjus, absolument. Cette belle idée, d’utilité » publique, ce sont deux passionnés qui l’ont eue, Anis Ellili et Anne Bargier : lui est spécialiste de kick-boxing, de K1, de Full-Contact, et elle de Karaté. On y vend tout ce qu’il faut pour se battre selon les règles de l’art. Devenu le fournisseur privilégié de certains clubs de l’agglomération, le magasin cherche encore à grandir en prouvant à toutes et à tous qu’on peut trouver du matériel de qualité, beau et pas trop cher, pour cogner (et ramasser, un peu aussi, parce que ça fait partie du jeu) avec style, et en sécurité.

Merci la Fédération Française de Karaté

Apparemment,selon Anne, c’est compliqué de créer une boutique de sport. En tous cas, il vaut mieux avoir un joli carnet d’adresses dès le départ, pour négocier avec les fournisseurs : « je suis secrétaire à la Fédération Française de Karaté. Cette place-là, elle a été essentielle quand on a commencé à discuter avec les fournisseurs. Ils ont rapidement compris qu’on avait des relations avec les clubs , et que du coup, on avait pas mal de clients potentiels dès le départ.  Il faut dire qu’en plus d’être des spécialistes émérites dans leurs disciplines, les deux compères ont un capital sympathie énorme, qui rejaillit sur tous les instructeurs du coin : « Les clubs nous suivent, les profs sont tous très sympas », nous précise Anis.

Pour Anne, ouvrir cette boutique, c’était un vieux rêve : « Un jour on en a sérieusement discuté avec Anis, parce qu’un magasin en étant seul, c’est très dur. Les grandes enseignes ne sont pas spécialisées dans les sports de combat, on a senti que les pratiquants avaient besoin de ça. Jusqu’ici il fallait se déplacer à Toulon pour trouver du matériel un peu pointu. » Anis renchérit en abordant une question cruciale, le prix : » quand un gamin a besoin d’un kimono, on peut le lui vendre à moins de 15 euros. On fait une petite marge, pour attirer les gens, mais nous deux on sait aussi ce que c’est que de galérer dans la vie, c’est très vite très cher pour les parents d’acheter du matériel. On essaie de pratiquer des tarifs très étudiés, pour qu’ils puissent s’équiperet pratiquer tranquillement ».

Le sport de combat en force dans le coin

La bonne nouvelle pour Anne et Anis, c’est que les sports de combat ont le vent en poupe. En France le phénomène de mode croisé K1/MMA éclabousse tous les autres sports en encourageant les gens à pratiquer quelque chose, que ce soit la boxe pieds-poings, le judo, le karaté, le tae kwon do, etc… Et localement, il y a énormément de clubs spécialisés, qui connaissent bien ce que proposent Anne et Anis, et qui n’hésitent pas à s’en faire l’écho auprès de leurs adhérents : »nous sommes la ruche, et nous accueillons toutes les abeilles qui veulent bien de nos services », explique Anis.

Certaines marques qui cartonnent auprès des jeunes, comme Venum (l’un des princcipaux partenaires de l’UFC), sont aujourd’hui les partenaires privilégiés d’Elite Combat : »tout le monde met ça pour aller à la plage, pour faire du sport, parce que leurs fringues sont belles et de qualité, et puis c’est la grande, mode. Ça a été un peu compliqué de travailler avec eux au début, mais qand ils ont compris ce qu’on faisait et le potentiel de la boutique, ils nous ont reconsidéré, c’était bien pour eux, pour nous, et pour nos clients, qui sont très contents de pouvoir trouver beaucoup de Venum facilement. C’est aussi valable pour d’autres marques, comme Metal MMA, par exemple. » Anis précise également qu’avec son acolyte, ils sont bien placés pour savoir exactement ce qu’ils vendent : »on teste le matériel, on essaie de ne pas proposer n’importe quoi. Si je te vends des gants, il faut qu’ils soient solides, confortables. »

Les profs qui jouent le jeu, des liens qui se tissent avec tous les clubs de la région, un accueil aux petits oignons, Elite Combat réunit tous les ingrédients pour devenir une boutique avec ce qu’on appelle « un pignon sur rue ». ça devient rare !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire