Il fallait que ce soit énorme, et ce sera le cas ! La première édition du Mangame Show, gigantesque salon dédié au manga, au jeu vidéo, à la japanimation et à toute la culture geek en général, va se dérouler du 11 au 13 septembre à la Base Nature François Léotard. Derrière cet énorme projet, deux hommes, l’entrepreneur Alexandre Garcia et son acolyte Sébastien Lainé. Beaucoup d’idées, beaucoup d’énergie, une masse impressionnante de temps libre sacrifié, il leur fallait au moins ça pour faire bouger les lignes et convaincre une somme incroyable de gens qu’il était capital d’organiser enfin un événement de ce type à Fréjus-Saint-Raphaël. Nous avons rencontré Sébastien Lainé, qui reste fan avant tout, mais qui s’est découvert avec l’organisation de cet événement, d’étonnantes capacités de lobbyiste et de communicant. Un bon client, comme on dit dans le jargon !

Sébastien, comment tu as eu l’idée d’organiser ce Mangame Show, aussi grand d’entrée de jeu ?

J’ai toujours navigué dans ce milieu-là. J’ai une association de Cosplay, j’ai tourné dans la série Noob, j’ai beaucoup d’amis qui sont dans ce délire-là, Rétro, Geek. O est beaucoup à Fréjus, et on se sentait un peu mis de côté parce qu’on n’est pas dans une très grande ville. Ici ça ne demande qu’à sortir au grand jour. Comme j’ai réussi à emballer mon ami Alexandre Garcia dans l’affaire, il m’a dit « on ne va pas faire ça à la sauce « petits Français », mais à l’américaine, en gros.

Tu mises beaucoup sur les guests qui vont venir, si on examine un peu la communication qui est sortie pour le moment.

Il y aura Bernard Minet, Marcus Lacombe le testeur de jeux de GameOne, quatre dessinateurs professionnels de chez Marvel dont celui de Wolverine, celui d’Ironman, ils viennent des USA. On aura aussi des comédiens de doublages, celui qui fait les voix de Freezer, de Satant Petit Coeur, du cochaon Oolong dans DragonBall Z, et qui travaille aujourd’hui sur NetFlix puisque c’est lui la voix de Daredevil. On aura aussi des comédiens, une actrice de « Mes Chers Voisins » sur TF1 qui travaillait sur le manga GTO, son frère qui incarnait la voix du personnage principal de Full Metal Alchemist. Et cerise sur le gâteau, on aura le José de « Scènes de ménages » sur M6, pare que c’est lui qui faisait la voix d’Hercule, le champion du monde des arts martiaux dans Dragon Ball. Et ça les gens ne le savent pas !

Tout ça sera mélangé avec l’univers du jeu vidéo.

Oui, il y aura plein de monde, l’association Replay avec des bornes d’arcade d’époque, on va recréer le JR’s (salle d’arcde de St-Raphaël) ; Sony va nous passer des bornes pour jouer dà des jeux modernes, Fifa, Call of Duty, Super Street Fighter 4, Capcom sera là. En ce moment j’essaye de faire venir Millenium pour encadrer un tournoi officiel de League of Legends. Il y aura aussi des jeux de cartes, avec Magic, Pokemon, Yu-gi-oh, et Vanguard.

Vu le gigantesque mélange que tu nous annonces, c’était conceptualisé dès le départ ou les idées se sont greffées petit à petit ?

On avait une base de ce qu’on savait qu’on voulait ramener, mais en l’organisant les choses se sont rajoutées. Le but c’est que les personnes viennent passer un bon moment sur le salon, qu’ils reviennent les jours suivants. Qu’ils se rendent bien compte que c’est une affaire de passion, que ce n’est pas qu’une opération commerciale. Par exemple, on a voulu lancer un jeu de rôles Grandeur Nature dans l’univers médiéval, ça a pris une belle ampleur. Il y a un salon à Biot qui a été annulé, on va récupérer ces gens-là. On va pousser les murs du salon, on va agrandir, on prend la plage et le Caquot, on est quasiment à 20 000m². Les parkings seront organisés comme pour le Roc d’Azur, on espère accueillir 20 000 personnes dans le week-end !

Le but c’est de faire un one shot énorme, ou de pérenniser le salon ?

Notre but c’est d’ariver à 10 000 personnes minimum, c’est un accord moral que l’on a passé avec la municipalité. Si on y parvient, le salon sera annualisé, et on pourra envisager d’en faire un peu plus chaque année, avec des têtes d’affiches un peu plus importantes. JapanExpo à Marseille, c’est 60 000 personnes. Il y a moyen de faire quelque chose de bien. Fréjus/St-Raphaël c’est très bien placé géographiquement, proche de Nice, de Toulon, pas trop loin de Marseille, on va toucher beaucoup de monde à condition de faire une belle communication.

Et le choix de la période, pourquoi les 11-12-13 septembre ?

Pour toucher plutôt les autochtones que les vacanciers. Les vacanciers ils viennent pour la plage, le soleil, pas forcément pour ce genre d’événements. Et puis on nous a proposé cette date-là, on a bataillé, et même si c’était une date par défaut, elle nous correspond très bien. C’est le seul salon au bord de la plage en France, c’est encore l’été, il fait encore chaud, c’est une vraie force. C’est aussi pour ça que bon nombre de guests et d’exposants ont accepté de venir pour une première !

Ils ont été difficiles à convaincre, les exposants, quand vous leur avez demandé de vous suivre dans cette nouvelle aventure ?

C’était chaud ! C’est moi qui les ai tous appelés, et la majorité me répondait toujours la même chose, « vous êtes un salon qui démarre ». Quand on leur présente le lieu, ça les fait un peu rêver. Et les invités qu’on arrive à accueillir nous donnent de la crédibilité. Par exemple, les acteurs de Game Of Thrones (dont Stannis Baratheon), ça augmente notre crédit. Le plus gros exposant qu’on va accueillir, c’est Discovery Mangas, qui va s’installer sur 80m² avec 4 stands différents. C’est aussi grâce à ce genre de partenariats qu’on arrive à attirer d’autres personnes, Franck de Discovery nous a beaucoup aidés à promouvoir l’événement auprès des gens qui travaillent dans les mêmes univers que lui, les autres se disent « si il y va, je dois y aller aussi ».

Question subsidiaire : comment tu fais pour trouver le temps de faire ça en étant policier municipal ?

Je mets beaucoup de temps de ma vie personnelle de côté. C’est un projet auquel je crois, je suis très content de faire tout ça avec Alexandre, c’est notre bébé, on a vraiment envie que ça marche. Je suis un fan de tout ça avant tout, j’ai envie de le faire connaître aux plus jeunes, aux plus vieux, et de partager tout ça avec les gens de ma génération.

 

Plus d’infos : http://www.mangameshow.fr/

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire