outcast tome 1 – possession
Robert Kirkman et Paul Azaceta – Editions Delcourt

Beaucoup l’attendaient, il est enfin là. Outcast, dernière histoire sortie du cerveau du créateur de la saga «The Walking Dead» vient de sortir en relié aux éditions Delcourt. C’est l’histoire de Kyle Barnes, un type possédé depuis son plus jeune âge. Des démons sembleraient attaquer tous les gens autour de lui, à commencer par sa mère, sa fille, sa femme, son voisin… Aidé par le prêtre du village, Kyle essaie de comprendre ce qui lui arrive tout en exorcisant les gens autour de lui.

La peur, la vraie

Pour Robert Kirkman, la peur c’est du réalisme. Lorsqu’il écrit «The Walking Dead» il le pense en scénario catastrophe. Les zombies, selon lui, c’est trop fantastique pour faire peur. Des possessions, des démons intérieurs, ça c’est l’angoisse. Alors certains lecteurs trouveront peut être que ce premier volume manque d’action, que c’est un peu lent. Mais le personnage de Kyle Barnes, au passé lourd et au futur très flou, est tellement complexe, qu’il faut du temps pour le maîtriser. Quant aux illustrations, elles sont simplement splendides. Paul Azaceta réussit l’exploit de faire des dessins simples à la manière d’un storyboard tout en ressortant le côté «pas tranquille» des personnages. C’est inquietant ce qu’il faut. Les pages s’avalent très vite, et d’un classique comics, «Outcast» devient un roman graphique hors norme. Une chose est sûr : vous allez lire le tome 1 et vous sentir possédé! Et en attendant le tome 2, on vous conseille de commencer «The Walking Dead» en comics.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire