Un local de 150 m2 avec différentes lieux de travail a fait son apparition à Saint-Raphaël au mois de septembre : open space, salle de conférence, bureau individuel, espace déjeuner et d’autres encore. Bref, en un seul un lieu, Point Sud, situé en plein centre ville, rassemble les indépendants, entrepreneurs et bien d’autres profils qui viennent développer leurs compétences et partager leurs projets. C’est ce qu’on appelle le co-working. Rencontre avec le créateur de Point Sud, Louis Casa.

Comment vous est venu l’idée de ce projet ?

J’ai bossé pendant très longtemps dans le développement économique et l’événementiel pour des institutions, à Saint-Raphaël, pour la ville, entre autres. Je recevais beaucoup d’entreprises qui voulaient s’installer ou qui arrivaient d’une autre région. Quand j’ai arrêté de faire ça, j’ai voulu créer ma propre affaire. J’avais entendu parler du co-working il y a deux ans. Je me suis replongé dedans et j’ai ouvert cet espace-là. Je suis parti dans le flou car je suis le seul en privé dans tout l’est-Var.

Le Co-working, ça vient d’où ?

C’est l’inverse du centre d’affaires. C’est un espace où les gens, qui habituellement travaillent de chez eux , viennent ici car soit, ils n’ont pas les moyens d’investir dans un local ou alors ce sont des personnes qui veulent rompre l’isolement. Ce n’est pas seulement un bureau, c’est aussi un lieu d’échange, un mise à disposition d’un espace pour que les gens se sentent chez eux. Beaucoup de personnes viennent une à deux fois par semaine, rencontrent d’autres personnes, partagent leurs expériences et compétences.

Quels types de profils recevez-vous ?

De tout ! Infographistes, journalistes, sophrologues, coaches, psychothérapeutes. Par exemple, pour la dernière cité, elle vient faire des recherches mais aussi des consultations. On touche tout type de public. Ce sont des gens qui ont besoin de chercher une certaine convivialité. Actuellement, on a 12 adhérents permanents. A côté de ça, j’ai beaucoup de personnes qui viennent au coup par coup. J’ai des réunions ponctuelles d’entreprises, des centres de formation. Il y a toujours un turnover. On s’adapte à tout type d’activité.

Comment se passe l’adhésion ?

On s’adapte aux demandes. On est flexible. Il n’y a pas de préavis. Ça peut être à l’heure, un pass à la journée, à mi-temps ou bien au mois ! C’est en fonction des besoins de chacun. Il n’y a aucune obligation !

Les projets de Point Sud ?

On essaye de monter un a deux événements par mois. On monte en puissance. J’ai déjà créé pas mal de choses en partenariat avec l’UPV (Union Patronale du Var). J’organise une fois par mois des petits déjeuners avec les co-workers pour discuter de nos projets mais on peut aussi associer quelqu’un qui veut découvrir le co-working. Et a partir du 28 avril, on lance un showorker, comme un after work. Un membre de Point Sud orchestre une mini conférence sur un sujet qu’il maîtrise. Le premier sera sur la sécurité informatique. Ensuite, tout le monde se retrouve autour d’un apéritif. Je suis en train de voir avec la ville et le Conseil Général pour développer des ateliers thématiques.

InformationsSite Internet : point-sud.fr
Adresse : 33 rue Alphonse Karr 83700 Saint-Raphaël
Tel : 06 45 76 32 93
Mail : contact@point-sud.fr

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire