Ludovic Clément, Sylvie Clément, William Pavoni ne sont pas à leur premier coup d’essai. Le couple tient les Pains de Provence un peu partout dans le 06, quand à William Pavoni vous avez sûrement déjà fait un tour au restaurant la Table, quand vous cherchiez de la qualité dans votre assiette. Et quand les trois se réunissent c’est pour s’installer dans une enseigne en place depuis plus de 60 ans, une institution pour les Raphaëlois, le salon de thé Baudino. Comment faire pour garder la clientèle, en trouver d’autres et surtout assurer la relève ? C’est simple, il faut du talent. Devenu le Mugs, l’établissement est complètement transformé, c’est immense (pour vous donner une idée il y a 18 employés soit 14 de plus que Baudino) et surtout c’est magnifique. Différents univers, une déco ultra léché… Et la qualité est au rendez-vous. Comment entreprend-on un concept comme le Mugs ? On a rencontré Sylvie qui nous a tout expliqué.

IMG_2918

Sylvie, on est au Mugs, qu’est ce que c’est exactement?

Le concept est un petit peu un mélange de tous les styles et de tous les genres au niveau agencement ou encore nourriture, pâtisserie etc… On a voulu au travers de ce thème proposer le plus large éventail possible à la clientèle que ce soit de la viennoiserie, de la pâtisserie, de la glace, de la sandwicherie ou de la saladerie. Tout le concept est maison, fait par nos soins, par des boulangers, des pâtissiers…

Le Mugs est installé depuis 4 semaines, vous avez pris la place d’une institution vieille de 60 ans, mais apparemment ils n’exploitaient que la moitié du local parce que ce que les clients disent en entrant c’est que c’est immense

C’est très très grand, nos jambes parlent d’elles mêmes ! Au total il y a 850m², entre le jardin, et les différentes ambiances.

Justement les ambiances, au Mugs du sol au plafond il y a des petits détails «déco». Pourquoi ce choix?

C’est un peu voulu. Nous sommes des personnes très sociales qui recevons énormément. On voulait que la clientèle soit reçue comme à la maison. Ces différentes ambiances ont été travaillées de sorte à ce que toute personne entrant dans l’établissement se sente comme à la maison et trouve son ambiance. D’où tous ces différentiels de volumes et de décorations, pour que ça puisse élargir l’éventail de clients.

Au niveau des plats, des pâtisseries, c’est fait maison, mais chez vous le fait maison c’est quoi?

Comme Baudino était très connu depuis 60 ans, cette famille avait une réputation quant à la qualité des glaces et des pâtisseries qu’ils créaient. Étant dans le même secteur d’activité, on a voulu conserver tout cet ensemble et cette réputation qui était très bonne, et continuer à travailler l’artisanat de ce métier. Même nos petits pains sont faits maison. On fabrique l’ensemble de nos productions.

C’est un salon de thé, pâtisserie, snacking, glacier… Vous essayez quand même de développer des événements?

Tout à fait. On reste à l’écoute des retours clients qui sont à 500% favorable niveau ambiance, décoration etc. On essaie d’être suffisamment à l’écoute pour élargir l’éventail de propositions avec un sushi bar par exemple qui devrait être en place sous peu, tout ce qui est brunch le dimanche pour profiter de l’établissement et du jardin tout l’après-midi, promouvoir des artistes autour de soirées événementielles les jeudis, vendredis ou samedis sous forme d’apéritif/plancha ou alors servir ce qu’on a envie comme une paëlla ou un barbecue comme à la maison, et le dimanche sous forme de brunch.

C’est une galerie d’art aussi?

Oui. On expose aussi des photographes, des photos noir et blanc de plusieurs thèmes. Actuellement nous exposons monsieur François Millo qui nous a fait de magnifiques photos. Tous ces artistes sont amenés à être promus au sein de nos entreprises pour vendre leurs oeuvres ou a discuter de leurs travaux.

Qu’est ce qu’on peut rajouter ?

Bah écoutez, venez nous voir. Nous on s’éclate dans ce qu’on fait, on espère que ce qu’on a créé pour les locaux ainsi que les touristes puisse vous plaire. Nous on prend énormément de plaisir à recevoir tout le monde, à expliquer si c’est un peu flou pour certaines personnes!

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Resto : Le Mugs à St Raphael « Restaurants « Cuisine Nature

    […] local « Bah Alors » y a consacré un article que je vous invite à découvrir (dispo en version papier un peu partout près de Fréjus et en […]

    Répondre

Laisser un commentaire