On en avait parlé au printemps, on le savait, ou plutôt on s’en doutait, l’offre culturelle de l’été 2015 sera un peu réduite par rapport à la saison précédente. En tous cas, il faudra chercher plus avant pour trouver des choses intéressantes à faire disons qu’on sera moins inondés de soirées potentielles. On ne pouvait pas tout vous résumer dans un seul article, mais nous pouvions profiter des opportunités, de nos pérégrinations (on croise beaucoup de monde) et des quelques éléments en nore possession pour faire un petit tour de ce que vont nous proposer certains acteurs connus de la scène culturelle locale, généralement pourvoyeurs d’une bonne partie des choses qui rythment nos soirées estivales.

Le Mas des Escaravatiers, 15 concerts, comme prévu

Il l’avait dit dans nos lignes, le patron du Mas des Escaravatiers Sébastien Costamagna ne pouvait pas en faire autant que les saisons précédentes. Un crowd-funding et bien des idées plus tard, le Mas est toujours debout, et ça, c’est fantastique. Pour nous proposer quoi ? Tout simplement l’une des plus ambitieuses programmations de l’été azuréen, avec des têtes d’affiches qui n’usurpent pas leur rôle et qui vont à coup sûr remplir l’espace, à condition que le public soit bien au courant de ce qui l’attend (c’est aussi à ça qu’on sert, nous, la presse). Sachez que le Mas a réussi cette année, entre autres, à attirer le duo Brigitte qui cartonne en ce moment, ainsi que Izia (déjà passés). Mais à l’heure où vous tenez ce journal entre les mains, il reste encore plein de dates, avec entre autres Cali le 3 juillet, Lilly Wood and the Prick le 9 juillet (qui a décidément officiellement déclaré sa flamme à ce lieu), ou encore Charlie Winston le 15. Il y aura également une soirée We Are the Nineties le 17 juillet (en général la plus grosse de la saison, avec énormément de turnover en cours de soirée). Plus ciblé, moins risqué, mais peut-être plus ambitieux en matière de stature d’artistes !

Les Nuits off, encore plus, toujours plus !

Ils sont partout, chaque été, dans les rues de Fréjus. Cet été, du 18 juillet au 5 août, les Nuits off voient encore plus grand, avec 61 spectacles différents pour la bagatelle de 102 représentations, visibles comme tous les ans pour la modique somme de 5 euros. La programmation en détail ne nous a pas encore été communiquée, mais ce qu’on sait, c’est qu’il y aura 17 représentations de plus que l’année passée, et que la saison 2015 verra l’arrivée des spectacles axés jeune public.

Nuits Auréliennes – 5 pièces, et de quoi rire

Cette saison les Nuits Auréliennes ont un peu réduit la voilure avec 5 pièces présentées au Théâtre Romain, ramassées sur 15 jours. Au menu de la comédie pure et dure avec « Derniers coups de Ciseaux », des énormes têtes d’affiche avec en ouverture le duo Eric-Emmanuel Schmitt / Marie-Claude Pietragalla (« L’Elixir d’Amour »), des pièces plus ambitieuses (« Angele », théâtre réaliste d’après Jean Giono le 30 juillet en clôture). Bref ça s’annonce pas trop mal, avec des pièces peut-être un peu mieux choisies que les années passées qui ont vu passer certains trucs pas toujours fantastiques. Par contre, en août, si vous êtes amateurs de théâtre, il vous restera les bastons pour les mètres carrés de serviette sur la plage du Veillat.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire