Encore une fête de la musique réussie à Saint-Raphaël. Et pourtant, elle avait lieu un dimanche soir. Mais il en faut plus pour refroidir les raphaëlois, déterminés à passer une bonne soirée grâce aux artistes venus mettre l’ambiance.

Dès 19h30, le Square Delayen et l’association Good Rockin’ Tonight ont donné le ton de la soirée avec des représentations de danse country. L’esplanade a ensuite pris des allures de bal avec un chanteur venu interpréter les classiques, justement un peu trop classique pour certains.

La Place Coullet était « the place to be ». Et visiblement, tout le monde le savait. L’orchestre «Blues Men’s Field a mis le feu avec des reprises de variétés internationales devant une foule qui dansait, chantait et s’amusait. Après tout, c’est le but, non ? Ils ont même réussi à nous faire danser le madison…

Sans dénigrer les autres, le coup de cœur de la soirée revient au bar à quai. Un catamaran immense où tout le monde était invité à venir boire un verre (pas cher) à bord. Une soirée sur l’eau, à siroter des bières ou des sodas pour les plus raisonnables, en écoutant des reprises guitare-voix époustouflantes. De Bob Dylan à U2, en passant par Prince, le choix de chansons était irréprochable. Le quai Albert 1er était bouché. Les Raphaëlois ont bon goût.

Quelques jeunes artistes ont évidemment profité de l’occasion pour démontrer toute l’étendue de leur talent et se frotter un peu à la scène et au public. De l’électro, du rock, de la soul, du hip-hop et même du flamenco, il y en avait pour tous les goûts. Rares sont les évènements qui réussissent à rassembler et satisfaire tout le monde. Donc rien que pour ça, merci Jack Lang.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire