Lire sur le sable, c’est le pied, personne ne nous dira le contraire. Ok, vous pouvez toujours amener votre bouquin du moment pour occuper votre sortie dominicale à la plage. Mais l’Ivre de Mer va encore plus loin. La bibliothèque face à la mer de la Base Nature met à disposition des petits et grands, plus de 5 000 livres, de mi-juin à début septembre. Des BD, des romans, des magazines, impossible de ne pas y trouver son bonheur.

Depuis maintenant neuf ans, l’équipe de la Médiathèque – Villa Marie fait de vous des « lecteurs balnéaires ». Ça claque comme nom, non ? Des tas de livres et magazines qui ne demandent qu’à être lus remplissent deux cabanons, l’un pour les jeunes, l’autre pour les adultes. Et si l’Ivre de mer connait un tel succès, c’est surement pour son concept original mais aussi pour ses « opérations innovantes ». « Nous avons créé deux espaces détente pour ceux qui souhaitent lire sur place. », nous explique un responsable. Et pour les petits curieux, le sac surprise est reconduit : trois ouvrages spécialement choisis par les bibliothécaires pour chaque tranche d’âge.

Une inauguration en chanson
Comme chaque année, l’inauguration de la neuvième édition de l’Ivre de Mer s’est faite en musique. Quatre jeunes et talentueuses chanteuses de l’école de musique Jacques-Melzer ont donné un concert accompagnées au piano par une de leur prof. Une cinquantaine de personnes est d’ailleurs venue écouter une partie du répertoire musical des élèves.

Brigitte Auloy, l’adjointe au Maire déléguée à l’Animation, à la Culture, au Patrimoine et au Tourisme est venue clôturer cette inauguration par un bref discours. Elle a notamment rappelé la mission de l’Ivre de Mer : transmettre par la lecture. « Ce qui nous réunit ici, c’est le plaisir de la lecture. Nous avons un devoir de transmission de ce plaisir. Ici, c’est l’endroit idéal où nous nous retrouvons tranquille en vacances, où on laisse peut-être de côté le téléphone portable. » Et pour les plus connectés, vous aurez toujours la possibilité de lire sur votre téléphone ou tablette. Mais c’est moins pratique quand on a besoin d’un appuie-tête…

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire