Comme tous les ans depuis 1980, l’été commence à Saint-Raphaël avec le festival des Jazz. Pendant quatre jours de nombreux artistes se succéderont sur scène partout dans la ville. Pour cette édition du festival des jazz, des concerts sont organisés partout dans les rues. Des artistes d’envergure internationale ont fait le déplacement, on retrouve également les futures stars de demain.

Le conservatoire de Saint-Raphaël à ouvert la soirée au Jardin Bonaparte en présence de l’artiste français Pierrejean Gaucher. Le concert qui a duré une heure a rassemblé et enthousiasmé beaucoup de monde. Autre lieu qui connaît une grande affluence : la place Coullet où les concerts se sont enchaînés dans une excellente ambiance. Les spectateurs et les artistes étaient heureux d’être là, une des chanteuses motivait le public et taquinait son pianiste. Un peu plus tard dans la soirée, c’est le groupe « PJ5 » qui met le feu à la place Coullet avec un jazz contenant une touche de rock. Le groupe à fait danser la foule même si certains timides n’effectuaient qu’un mouvement du genou alors que d’autre partaient dans une véritable chorégraphie. « On a vraiment aimé ce groupe, ça sort du jazz classique et c’est entraînant » expliquent Jean et Bernadette. Mais la grande star de la soirée débutait son concert à 22 heures au jardin Bonaparte, c’est Naomi Shelton, accompagnée du groupe « The Gospel Queens ». La chanteuse américaine a fait le déplacement pour interpréter ses plus grands succès devant des centaines de personnes. Peu avant l’entrée sur scène de la star américaine ses musiciens avaient mis l’ambiance en jouant un morceau et en encourageant le public à danser et taper des mains. Un des musiciens a même provoqué des rires dans la foule en lançant un « Bonjour Nice ». Pour les autres groupes présents, tout le long de la promenade René Coty, certains chantaient leurs propres chansons alors que d’autres reprenaient les plus grands standards de jazz. Bref, une première soirée réussie qui a attirés de nombreux spectateurs et un festival qui devrait continuer de connaître le succès dans les prochains jours avec encore de nombreux concerts dont celui de Ben l’Oncle Soul.

Un village attrayant

C’est au Square Delayen que s’est installé le village du jazz. Sous des chapiteaux et avec la grande roue et la mer en arrière-plan le cadre est parfait. Dans ce village, on retrouve notamment la radio locale Mosaïque FM. Pierre Potin directeur de la radio couvre là son quatrième festival du Jazz : « On est direct de 16 heures à 20 heures tous les jours du festival, on accueille les artistes pour des interviews et on diffuse la musique qui sera jouée le soir même ». Ce jour-là presque tous les artistes qui jouaient le dans la soirée sont passés par le studio radio dont Naomi Shelton, l’une des stars du festival. Le reste de la journée Mosaïque FM donne les dernières infos du festival et fait interagir les spectateurs de l’événement. Pas loin du studio radio se tient la buvette du festival. Pour la première fois depuis la création de l’événement, elle est éco-responsable. « Le but est de limiter la quantité de déchets sur le festival » explique Jordan, membre de l’association Pondafloor. On y retrouve des produits bio et locaux comme le jus de pomme qui vient d’Aix-en-Provence ou encore des sirops. Ici tout est dans une démarche écologique : « On propose de boire dans des gobelets réutilisables et on propose de déguster ça sur du mobilier fait à partir d’objets de récupération donc soit du carton soit des palettes ». Cette initiative a été mise en place par la ville de Saint-Raphaël qui propose également des animations de sensibilisation sur l’environnement, par l’intermédiaire du Smiddev.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire