Une chose est sûre, au Mas des Escaravatiers on sait faire la fête. Et si l’un d’entre vous en doutait, la soirée de samedi soir vous a prouvé le contraire. Trois mots pour la résumer : un gros bordel. Mais grâce à des mecs comme Joey Starr, le bordel n’a plus aucun secret pour le domaine, qui a une nouvelle fois affiché complet.

Une soirée placée sous le signe de l’électro (le vrai) avec en première partie, le collectif Minoï Music. Viero et Pendelio, les deux DJs n’étaient pas là en inconnu et ont directement annoncé la couleur. Le label commence à se faire un nom auprès des adeptes de musique électronique. Les deux artistes n’étaient pas là non plus pour chauffer l’ambiance et la scène pour le très attendu Vitalic, non, ils ont mis le feu. Un avant goût parfait du reste de la soirée. Etant donné sa notoriété et les succès qu’on lui connait, la foule était en droit d’attendre beaucoup du set de Vitalic. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas été déçue… La chaleur, de l’alcool, des potes et du bon son, il ne manquait rien.

On imagine que le lendemain matin a dû être compliqué. Par chance, ça tombait un dimanche. Mais au final, des soirées comme celle-là, on en redemande.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire