Le troisième volet de la saga Insidious sortait en salles ce mercredi. Si comme moi vous n’avez pas vu les films précédents pas de problème car dans celui-ci l’histoire se situe avant les autres films. Le seul personnage à être présent lors des trois films est la médium Elise Rainier, toujours jouée par Lin Shaye. Dans cet épisode la jeune Quinn Brenner a l’impression que sa mère morte il y a 18 mois tente de la contacter. En tentant de rentrer en contact avec elle un démon s’accroche à elle et tente à plusieurs reprises de la tuer. Parallèlement Elise connaît des difficultés et refuse d’utiliser son don. Après avoir résolu son problème elle se décide à aider Quinn et va affronter un démon dévoreur d’âmes.
Pour ceux comme moi qui découvrent la saga le film est pas mal même s’il est un peu prévisible et ressemble aux autres films d’horreur. On arrive souvent à prévoir les moments ou l’on risque de sursauter même si le réalisateur arrive à tendre quelques pièges. Un des moments les plus angoissants du film est quand Quinn se trouve possédée par le démon ; cela peut entrainer l’arrivée de quelques frissons mais malheureusement la scène ne dure pas longtemps. Il est aussi dommage de trouver dans la bande-annonce quasiment tous les moments importants du film. Globalement les habitués de la saga sont un peu déçus, le scénario est assez répétitif par rapport aux autres films. Leur seul motif de satisfaction est d’en apprendre plus sur le personnage d’Elise dans sa vie privée ainsi que sur les difficultés qu’elle a rencontrées avec son don.
Il est possible qu’un quatrième film voie le jour pour expliquer les aventures d’Elise entre ce film et le premier de la saga, entre lesquels huit ans se sont passés.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire