Petit lexique

Le vin, on a beau connaître un peu et aimer en boire, c’est un domaine tellement riche en termes techniques que parfois, on s’y perd un peu. Pour vous rappeler quelques fondamentaux afin d’attaquer l’exercice 2015-2016 dans les meilleures dispositions, Bah Alors ? vous propose un petit lexique simple et pas prétentieux pour un sou, afin de mieux comprendre de quoi parlent ces vignerons et ces sommeliers qui vivent leur truc à fond, parfois au mépris de notre compréhension à nous, pauvres néophytes !
Cépage
C’est un type de plant de vigne, avec l’ensemble des caractéristiques qui vont avec, de la forme des feuilles à l’épaisseur des grappes. Il existe à peu près 10 000 cépages différents exploités dans le monde, que l’on sépare en deux grandes catégories : le cépage e cuve et le cépage e table, avec aussi le terme de  cépage « porte-greffe » (aujourd’hui généralisé), développé notamment pour que le cep résiste au Phylloxéra.
Caviste
Alors là, il y a conflit, puisque le caviste peut êre à la fois celui qui travaille directement au domaine et effectue tout un tas d’opérations nécessaires à la fabrication du vin à la cave. Mais un caviste, c’est aussi un commerçant, connaisseur, qui saura conseiller un client selon ses goûts et ses envies grâce à sa science du produit. Un savant mélange de vigneron, et d’oeunologue.
Coopérative
Techniquement, c’est plutôt Cave Coopérative. Elle regroupe un ensemble de vignerons, généralement du même coin, qui se sont mis d’accord pour mettre en commun leurs récoltes afin de fabriquer du vin en commun. La cave coopérative assure la vinification, le stockage, la vente sur place, etc…
Demi-sec, sec, doux
Un vin sec ou demi-sec se définit par son taux e sucre. Pour être dans la catégorie des demi-secs, un vin doit avoir un taux e sucre compris entre 4 et 12 grammes par litre, par exemple. Pour le champagne, c’est un pourcentage de liqueur d’expédition, entre 4 et 6% pour le demi-sec.
Gouleyant
Oui, c’est un terme technique, qui désigne un vin facile à boire parce qu’il est assez moelleux. Il arrive aussi qu’on dise de ces vins gouleyants qu’ils sont souples, mais le terme « gouleyant » est plus complet !
Nerveux
Un vin nerveux affiche une saveur à dominante acide, ce qui plaît beaucoup à certains amateurs à la fois en terme de goût, mais aussi en terme de conservation puisque ces vins-là ont la réputation de se conserver un peu mieux.
Phylloxéra
Puceron minuscule qui a bien failli, à la fin de XIXe siècle, anéantir l’intégralité du vignoble français. Les 3/4 des vignes y sont passés, avant que les vignerons ne développent la technique du cépage greffé, pour résister à ce fléau.
Robe
Couleur que porte le vin à la fin de la fermentation alcoolique. Les robes sont traditionnellement échelonnées d’une couleur claire à foncée, avec tout un tas de termes bien choisis par les vignerons pour définir les teintes intermédiaires, comme jaune paille ou jaune ambré pour les blancs, ou gris, rosé vif et rose tuilé pour les rosés.
Vendange
C’est l’opération qui consiste à récolter le raisin pour en faire du vin, jusque-là…On l’utilise au pluriel par commodité, c’est « le temps des vendanges ». Vous noterez aussi qu’à l’époque du calendrier républicain, le mois de Vendémiaire était baptisé d’après ce terme (21 juillet – 22 octobre). En France, et plus généralement dans l’hémisphère nord, la période des vendanges s’étale de juillet à octobre.
Vinification
C’est l’ensemble des opérations nécessaires à la transformation du raisin en vin, elles se déroulent dans un chai, soit le lieu exact où sont entreposés les tonneaux, avec une architecture répondant à des normes bien précises.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire