Valescure – Un « concurrent » fondamentalement différent

Cela vous aura peut-être échappé, mais le Golf de l’Estérel et celui de Valescure n’ont absolument rien en commun, si ce n’est d’être collés l’un à l’autre et de proposer la même chose, en gros, à leurs joueurs : un parcours de golf avec 18 trous. Si le Golf de l’Estérel est un parcours géré par une entreprise privée, le fonctionnement et l’histoire de Valescure sont complètement différents. Et tout a commencé, bien sûr, avec un Anglais.
120 ans d’histoire
Le Golf de Valescure est né en 1895 sous la houlette de Lord Ashcomb, un riche propriétaire terrien qui possédait 160 hectares dans la région. Homme de grande influence, il a fondé le club et a très vite accueilli de nombreux joueurs, anglais dans une très grande majorité, sur le premier golf à voir le jour dans le Var (et le 5e dans tout l’hexagone). Fonctionnement à l’ancienne, à l’anglaise, avec des membres et non des clients, ce qui est toujours le cas aujourd’hui.
Le Golf de Valescure est attaché à plein de moments de l’histoire, puisqu’il a traversé douze décennies. L’Hôtel qui lui était jadis rattaché a subi la guerre, en étant occupé par des Allemands, des Italiens, en servant d’hôpital de campagne, avant d’être détruit puis reconstruit en 1947. Le Club-House était un pavillon présenté sous pavillon norvégien à l’exposition universelle de 1900, il a été entièrement démonté avant d’être transporté à Saint-Raphaël pour y être reconstruit. Ils sont forts, ces Anglais !
Aujourd’hui le Golf de Valescure fait partie d’un complexe regroupant aussi des cours de Tennis, puisque les membres du club ont accès aux deux disciplines. Il faut pour s’inscrire se placer sur une liste d’attente, et être accueilli par les membres lorsqu’une place se libère. Les nouveaux membres ont alors un statut d’abonné pendant un an afin de se faire une idée quant à leur expérience au sein du club, et s’ils s’y sentent bien, ils peuvent devenir membres à part entière.
Dans la plus pure tradition britannique
Le Golf de Valescure joue la carte de la tradition à fond. En plus d’être l’un des plus anciens golfs de France, et d’être le fruit de l’imagination d’un lord Anglais, il est également en passe de devenir membre d’un club très fermé, le 1895 Club, qui regroupe des clubs nés en 1895. Ils sont quasiment tous situés en Angleterre ou en Irlande, et des accords de réciprocité sont mis en place entre les adhérents, qui peuvent aller jouer avec traitement de faveur dans tous les clubs membres.
En ce qui concerne le parcours, le Golf de Valescure est réputé pour être un golf trompeur, qui promet d’être assez facile parce que son Par 68 est assez court, or il n’en est rien selon les joueurs. C’est un parcours nerveux, régulièrement remanié, que les joueurs de passage aiment beaucoup parce qu’il propose un défi intéressant. Et puis, il est très, très agréable !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire