Il y a le 31 octobre un peu partout en France, où on se déguise comme on peut pour honorer une tradition millénaire de chez nous, puis disparue et réapparue aux Etats-Unis à tel point que pas grand monde ne sait vraiment de quoi il s’agit. Puis il y a le 31 octobre au théâtre intercommunal du Forum. Celui-là n’est pas forcément plus classique. Cette année, il se passait avec un célèbre suisse allemand, si ce n’est le plus célèbre – sauf si vous savez que Patrick Juvet est suisse et que vous aimez vraiment sa carrière – Stephan Eicher. Un superbe spectacle, un grand moment de musique avec beaucoup de spectateurs et un chef d’orchestre particulier.

Des automates, Tesla et un paradoxe.

Bon… Stephan Eicher, on n’a pas besoin de vous le situer : « combien de temps », « déjeuner en paix », « oh ironie », « pas d’ami comme toi »… le chanteur n’en est pas à son premier essai et n’est pas du genre à se faire discret. Depuis ces morceaux, l’artiste a su se renouveler, en gardant sa base de fans. Pour aller plus loin, écoutez « Taxi Europe » ou encore « El Dorado » qui sont des perles de la variétés française, et je pèse mes mots. Mais au Forum, Stephan Eicher s’est produit avec des automates. Oui, juste des instruments qui jouaient seul. Comme Mickey guidant les balais dans Fantasia, Eicher entouré d’automates a su faire revivre ses morceaux dans un spectacle à la fois technique et poétique. Le public est emballé.

Niveau automates, il y a un orgue, un piano, une batterie, un accordéon, des synthés bizarres en tous genres et même des bobines Tesla. Oui, oui, des bobines Tesla. Et pour jouer de tout ça, Stephan Eicher. Entre deux chansons, l’artiste parle au public, non sans humour, du pourquoi il en est arrivé là. Petit paradoxe à noter quand même : Stephan Eicher parle de l’inondation des smartphones et de la technologie dans notre société tout en jouant avec des robots. Petit paradoxe marrant mais plus qu’excusable vu le rendu du concert. On se laisse facilement emporter. Le pari est réussi, et tout le monde en sort satisfait. Bravo Stephan Eicher, bravo le Forum.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire