Pour un massacre bien puissant, il nous fallait un massacre en HD. Après la sortie de Fury Road au cinéma, et le retour de Max Rockatansky sous les traits plus jeunes, moins classe, mais plus silencieux encore de Tom Hardy en lieu et place de l’éternel et mythique Mel Gibson,George Miller a décider de redonner un coup de jeune à la trilogie originelle. Le résultat, c’est un super coffret, compact mais complet, qui réunit les 4 films dans un format jusqu’alors inédit, en Blu-Ray, avec tous les bonus possibles et imaginables compilés pour une horde de fans aux molaires serrées depuis 1979, déjà.

Le reste on s’en fout

Dire que tous les Mad Max sont des chefs d’oeuvre serait un piètre mensonge dirigé par l’aveuglement d’un fan absolu. Le premier n’avait pas beaucoup d’argent, et souffrait apparemment d’un accent australien tellement brutal que les Américains ont redoublé le film en anglais pour leutr marché local. Bonne pioche, puisque le film a très longtemps été le plus gros carton de l’histoire en terme de coût/gains, jusqu’au Projet Blairwitch, qui ne laissera jamais, jamais au grand jamais, la même trace dans l’univers du cinéma. Parce que pas de George Miller, un mec capable de surfer sur une non-histoire mais un vrai univers pour pondre un deuxième volet qui sera peut-être à tout jamais la référence du film de baroudeur. Une odyssée sanglante à la poursuite de carburant, dans une terre dévastée où la vie n’a pas de prix. On le perd un peu dans le 3, qui reste aujourd’hui le moins réussi de la saga, avec Tina Turner en chef de meute, et un dôme du tonnerre pour des combats de free-fight hauts en couleur.
On est très contents que George Miller soit sorti de sa boîte, avec un Fury Road hyper réussi. Tout y est : des freaks hallucinants, des gonzesses, des mecs huilés, des tarés à crête, des véhicules aussi puissants que pourris, de la haine, de la fureur, de la route, et un personnage principal brutal et silencieux, qui vient d’on ne sait plus où pour aller nulle-part. Ce qui nous manquait, c’était de quoi revoir la totale dans des bonnes conditions. C’est fait, et ça coûte 50 euros. Pas cher pour décharger sa haine une fois de temps en temps, même par procuration.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire