Quand le meilleur groupe de metal du monde sort une compilation, c’est déjà un petit événement, s’il y a de l’inédit. Quand le meilleur groupe de metal du monde sort l’intégrale de son catalogue en vinyle, là ça commence à causer. Et quand de façon totalement objective, le meilleur groupe de metal du monde se trouve être Slayer (que ceux qui pensent autrement changent d’avis), alors là, c’est l’orgasme audiophile de l’année. Malheureusement, American Recordings n’a fait que ce qu’elle a pu : compiler tout ce que le groupe a sorti sur son label de presque toujours, c’est à dire presque tout, mais pas les premiers maxis, pas le premier album, et même pas Hell Awaits, qui va manquer à plus d’un fan. Par contre, en ce qui concerne le reste, c’est pas « que du bonheur », c’est juste de la violence en barre, la meilleure violence que la musique ait jamais gravée sur du disque en 33 tours. Et en 180 grammes s’il vous plaît. On retrouve là-dedans les sons cataclysmiques de South of Heaven et de Seasons in the Abyss, les boucheries Reign in Blood et God Hates us All, la roquette punk Undisputed Attitude, et tout ce qui a fait de Slayer la légende du thrash, y compris le live Decade of Agression, qui nous projette pendant deux heures dans le 3e cercle de l’enfer. J’aime pas Slayer, je les hais, et c’est pour ça que je suis fan.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire