Après trois albums et un film mythique (« Tenacious D and the pick of destiny », une référence pour les amoureux de Wayne’s World), Tenacious D – le groupe le plus rock’n’roll dans le style et le moins rock’n’roll dans le physique – est de retour pour un essai live. Jack Black et son compère devant l’éternel Kyle Gass nous offrent 11 titres de leur répertoire entre acoustique et électrique, entre double pédale bien bourrine et slow pour s’accoupler. Le duo fait rire entre les morceaux et rend hommage à tout ce qu’il y a de plus beau, de plus dingue, et de plus rock dans le rock. Et aujourd’hui c’est quand même pas le truc le plus simple.

De Kielbasa à Tribute en passant par d’autres chansons cultes

Parce que Tenacious D c’est un groupe avec des chansons cultes, oui. Tribute pour ne citer qu’elle, est un hommage à la plus grande chanson rock de tous les temps. Le problème c’est qu’ils l’ont écrite puis l’ont oubliée d’où cette chanson hommage. Vous voyez le genre? Point positif en plus, c’est le nombre incroyable de rencontres qu’il y a eu entres eux et des icônes du rock : Dave Grohl, Eddie Vedder ou encore Ronnie James Dio et Meat Loaf, tous ont eu l’occasion de partager un morceau, un album ou une scène avec ce duo complètement dingue. L’album finit avec « Fuck Her Gently », une chanson pleine de bonnes leçons pour tous les amoureux transits (le titre explique déjà tout). A écouter absolument avec le reste de leur discographie/filmographie pour parfaire sa culture rock.

Articles similaires

Laisser un commentaire