1. 20 ans dans la vue, dites donc. Pour ma part, j’avais 13 ans, et quand j’étais en vacances, j’allais m’inscrire à l’ASLB pour participer aux stages multi-sports, comme des dizaines d’autres gosses de la Bouverie. Parce qu’à l’époque, on utilisait notre stade à fond. On avait besoin d’une extension à l’école primaire tellement on était nombreux. On jouait au foot sur le stade Julien Cazelles, et pas au Pérussier, parce qu’il n’y avait pas encore la maison de retraite. On allait à la brocante du Moudjik le dimanche. On allait faire les courses avec nos parents à Continent et on se demandait s’il y aurait un jour quelque chose à la place du supermarché Rallye. Un lieu de culture rond, juste en face d’un MacDo ?Mouais, pourquoi pas. On se demande ce que font encore les militaires à la Base Aéronavale de Fréjus. On sait qu’on ira au lycée à St Ex, parce qu’il n’y a que celui-là. D’ailleurs heureusement qu’ils ont fait un collège à Roquebrune, sinon j’aurais fait toutes mes années à Villeneuve, et ça faisait tôt pour prendre le bus, je le sais, je le faisais en 94. Et quand on connaît ma garnde passion pour l’école…je préférais déjà aller au cinéma, plutôt au Vox avec le gros son qu’au vieux Lido, même s’il était plus près de Laser Music et du JB’s. 1996, quoi. J’aimais bien, cette vie avec les cheveux longs, une tête d’ampoule et des Jordan VII aux pieds.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire