Vendredi dernier, est sortie une réédition du premier projet solo du King of Pop, Off The Wall. Cette réédition inclut également un documentaire réalisé par Spike Lee, retraçant l’histoire de cet album. Ce dernier a souvent été mis aux oubliettes, suite aux succès des albums qui lui succéderont (le légendaire Thriller) et pourtant, il s’agit d’un de ses albums les plus aboutis, voire LE plus abouti de sa carrière. 

Michael_Jackson_-_Off_The_Wall

Michael Jackson a connu l’une des plus grandes carrières de l’industrie musicale. Multipliant les succès, il est l’artiste le plus inspirant du XXème siècle (avec David Bowie, mais ça, c’est autre chose). Né dans une famille nombreuse dans les années 60, Michael a grandi autour de 9 frères et sœurs. Issue d’une famille très modeste, Michael et ses frères étaient contraints de faire de la musique, sous la tyrannie d’un père pour le moins très autoritaire. Il formeront ce groupe célèbre, les Jackson 5, qui triomphera avec « ABC » ou « I Want You Back ». Michael, c’était le plus jeune des 4, mais surtout le plus talentueux. Tant sur la danse, inspiré par le grand James Brown que sur le chant, Michael Jackson a tout de suite prouvé qu’il avait énormément de talent. Surfant sur le succès avec son groupe, il décide de sortir des premiers projets, seul sous le label Motown, qui était LA référence de la musique Soul. Côtoyant les plus grands comme Diana Ross ou encore Quincy Jones, c’est avec ce dernier qu’il décidera de sortir son réel premier album, en 1979. Et cette année là, il n’avait que 21 ans.

32_jacksonfive

Off The Wall marquera deux tournants dans la vie du jeune et très prometteur Michael: son départ du label Motown mais aussi, et surtout, la fin des Jackson Five (pour quelques temps, puisqu’ils formeront les Jacksons, avec deux nouveaux frères).  Pour cet album, il choisira comme mentor le géant Quincy Jones. Ce dernier était le grand gourou de la musique afro-américaine. Trompettiste de formation, il composera pour les plus grands noms du Jazz, du Blues ou de Funk. Il fera donc de Michael Jackson, son véritable poulain en produisant Off The Wall mais également Thriller (1983) et Bad (1987)

Off The Wall est un mélange de tous les styles appréciés par Mr. Jones. Allant de la Funk, au Jazz en passant par de la Soul, cet opus sera également précurseur de ce qu’on nommera le RnB Contemporain. Toute cette harmonie apporte à cet album un son unique et inoubliable. Pour la composition, les meilleurs musiciens du monde de la Funk comme le bassiste Larry Johnson ou encore George Duke sont appelés. Dans cet album, Michael Jackson montre encore une fois qu’il possède un incroyable talent (cherchez pas M6, c’est lui). C’est ici qu’il dévoilera également l’étendue de sa voix. Par exemple, dans le titre « Don’t Stop to Get Enough » il chante en falcetto, avec une voix très aiguë, en revanche dans « She’s Out of My Life » il utilisera un timbre de voix plus profonde et émotive, presque au bord des larmes. Loin de ses futurs succès plus pop, ici nous sommes à l’apogée de cette musique soul qu’il affectionne depuis tout petit et qui a fait de lui un artiste hors normes. Composé de 10 titres, voir de 10 tubes, il s’agit de son album le plus technique, aux différentes sonorités et incroyablement bien produit. L’album est conduit par un fil très rythmique et ultra dansant, il est impossible de détester un titre. Même les plus connus sonnent trop bien pour être détestés !

L’album sera acclamé par la critique. Vendu à 20 millions d’exemplaires, il figure parmi les albums les plus vendus de l’année 79. Mais un album qui sera très vite bousculé par le prochain, Thriller, qui sera l’album le plus vendu de tout les temps. Off the wall est probablement le seul disque qui réunit tantôt les groupies-fanatiques, qui aiment TOUTES ses œuvres (même le très mauvais album Blood on the Dancefloor) mais aussi aux gens beaucoup moins fans. Sonnant comme une ode à cette musique afro américaine (je déteste cette appellation, mais il n’y a pas d’autres mots), Off The Wall est un incontournable de la musique contemporaine.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire