Samedi 12 Mars, dans la piscine municipale de la base nature, nous étions nombreux à faire la fête autour des bassins. En effet, ce jour la a eu lieu la 9ème édition « La Nuit de L’eau ». L’occasion pour moi, d’aller jeter un coup d’œil à ce spectacle ainsi que d’échanger avec l’une des responsables de l’événement, Valérie Monsch. Entre natation synchronisée, concert de « bidons », la nuit de l’eau, ce n’est que de l’eau. 

IMG_1308

L’idée est venue tout bêtement. Beaucoup de gens le savent, je suis un peu spécial. Et lorsque je suis satisfait d’une chose, ou que je veux faire part de mon contentement, je le fais par le biais d’une expression: « C’est de l’eau ». Enormément de personnes le font maintenant, suite à buzz Internet, mais là, ce n’est pas le sujet. Il est 17h30 lorsque la Piscine Maurice Giuge se transforme en espèce de  « pool party ». On y découvre plusieurs activités comme des courses de relais ou des exercices d’initiation aux sauvetages. Les plus petits étaient amenés a se partager le petit bassin et à s’éclater dans l’eau toute la soirée.

Viennent ensuite les choses plus « artistiques » avec un concert de « bidons ». Une sorte de groupe qui tape dans de grands bidons, à l’instar des Blues Man Group ou autres groupes de percussions. L’une des grandes attractions de la soirée était une série de prestations de natation synchronisée. Ici, ce sont de jeunes nageuses qui s’exécutent. Tantôt sur (ou sous, plutôt) la B.O de Grease, ou celle de Dirty Dancing en passant par Christina Aguilera et même Flashback (She is a Maniac, l’indémodable, best song ever), les filles en grande pompe offrent un spectacle où la technique et la gestuelle priment. D’autres activités seront également mises en place, par exemple une expérience consistant à écouter de la musique sous l’eau, à l’aide d’un tuba bien spécifique ou encore une initiation à l’Aquagym. En bref, une grande soirée, et pour la bonne cause, puisqu’il s’agit d’une soirée caritative mise en place par l’UNICEF. Mais pour cela, on a décidé de parler à Valerie Monsch, responsable locale de l’UNICEF. Qui nous donne toutes les informations sur cette nuit de l’eau.

Ce qu’elle a dit… Valérie Monsch, responsable locale de l’UNICEF: 

« Il s’agit d’un partenariat avec l’UNICEF et la Fédération Française de Natation. Au niveau national, c’est la neuvième nuit de l’eau. Il y a qu’une seule édition par an, et elle se déroule juste avant la journée mondiale de l’eau, le 21 Mars. Il y a une année où nous n’avons pas eu la chance de l’organiser malheureusement, celle-ci tombait au même moment que les compétitions. Mais généralement, l’AMSLF Fréjus Natation est toujours partante pour mettre en place l’événement. On le sait tous, l’eau est une source de vie et de bien-être. Le but n’est pas seulement de passer le message du gaspillage mais plutôt de montrer les différentes façons d’utiliser l’eau, les nombreuses activités culturelles autour. La Nuit de L’eau permet de s’ouvrir à d’autres associations, et de partager les différentes disciplines autour de l’eau. Vous avez pu le voir, il y a eu des galas de natation synchronisée, des relais, des démonstrations, des plongeurs. Cette année nous accueillons l’association « Nager dans le bonheur », qui à l’aide de tubas musicaux, parvient à vous faire comme une sorte de sophrologie dans l’eau, pour être dans un bien-être total. Tout est au profit de l’UNICEF ce soir. L’entrée qui est à deux euros, ce qui est relativement abordable. La buvette également est au profit de l’UNICEF. Toutes les sommes récoltées vont permettre d’installer des latrines, des sanitaires dans des écoles du Togo. Cela permet aux enfants d’aller à l’école puisque avant il était « difficile » d’y aller sans toilettes sur place. Ici, il est question d’eau mais également d’éducation. Il y a une grande coopération avec le public en général, tout est accessible et tout le monde peut apporter son aide au profit de l’UNICEF. Généralement nous avons quelques manifestations ou des stands, mais ici, La Nuit de l’Eau, c’est vraiment un concept bien établi. On peut aussi grâce à cet événement, un peu plus attirer vers les disciplines autour de l’eau. La prochaine édition aura lieu l’an prochain, autour de la même date toujours, encore une fois, tout dépendra du calendrier sportif. »

Alors, rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition de la Nuit de l’Eau, n’ayez pas honte, sortez votre maillot le plus moulant et sautez tous dans le bain, c’est pour la bonne cause !

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire