Devenu porte parole d’une pop culture 2.0, PC Music apporte actuellement une nouvelle vision de la jeunesse britannique. Focus sur une jeunesse torturée par le monde de l’Internet et les années 2000. 

Nos voisins d’outre-manche ont généralement été porteurs de tendances, et ce, depuis fort longtemps. Durant des années, le Royaume Uni a connu énormément de mouvements culturels. Des mods aux Punks en passant par la culture rave, les Anglais ont toujours su être prescripteurs de bon goûts et grands référents de la planète « tendances ». Mais, ce sera loin de leur sobriété qu’on leur connaît que PC Music chamboulera le règle classique du « made in UK ».

Fondée il y a plus de deux ans par A.G Cook, jeune producteur anglais, PC Music est un label et plus encore, collectif d’artistes, tous aussi barges les uns des autres. Ce qui fait la force de ce label, c’est cette grosse étiquette « pop » collée sur le front de chacun. Ils oseront écrire en Comic sans MS (police d’écriture la plus haïe de l’histoire du net), à imposer des couleurs très flashy notamment le rose, leur couleur favorite. Leur musique sera un mic-mac de choses totalement kitsch qu’on aurait jamais cru réécouter un jour. Prenez de la dance music voire de la trance, ajoutez-y de la pop japonaise et mélangez le tout avec Disney Channel, et vous obtenez l’univers complexe de PC Music. Illustré par SOPHIE, Danny L Harle, QT ou encore Hannah Diamond, le label arpente les styles, allant de la House à du RnB, remodelés à une sauce « bubble gum », comme si Hello Kitty était derrière les platines. On note aussi une grande dérision de leur part. Leurs pochettes sont à l’image des « trolls » qu’on trouve un peut partout sur le net. Internet est l’une des principales armes, c’est dans ce vaste monde que le label puise toutes ses inspirations.

Le pari est osé, mais il s’avère que PC Music a vu juste. Le mouvement prend, et compte énormément d’adhérents. Un champ qui parle à cette génération Z, qui ne juge que par le biais d’Internet. Pour qui Jimmy Wales (fondateur de Wikipédia) est un prophète et qui rythme sa vie avec des boîtes à rythmes. PC Music a su rendre des choses kitsch totalement branchées, alors c’est une bonne chose, ou une très mauvaise, à vous de juger. Une chose est sûre: Le Comic Sans MS reste tout de même très laid.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire