Depuis la création du pôle BTP en 2010, l’idée d’une centrale à béton et d’une centrale à enrobé est dans les cartons. Si la position du pôle a toujours été voulue près de l’autoroute, c’est autant pour un souci d’aspect pratique que pour éviter de nuire aux habitants. Le cahier des charges de base était censé respecter 83 critères environnementaux obligatoires (et 23 optionnels) pour approcher la norme Haute qualité environnementale 14001.

Se sont greffées autour des habitations pour les actifs qui travaillent dans la zone (aujourd’hui près de 500 emplois directs). Les pôles du Capitou (en construction ou déjà aménagés) sont encore en train d’évoluer. Les deux centrales sont situées tout au bout du pôle BTP, qui est en bordure du camp militaire. Et si certains riverains sont en effet à proximité des lieux (quelques centaines de mètres), la plupart des habitants de Fréjus n’y mettent jamais les pieds.

Pour vous plonger dans ce dossier, l’une des choses les plus intéressantes à faire est de lire le rapport de l’enquête publique, conduite par le commissaire-enquêteur Jean Cozette, qui a livré ses conclusions au mois de mars 2015. Si la lecture de ce document de 16 pages (que l’on trouve sur le site du département www.var.gouv.fr, en cherchant un peu) est quelque peu fastidieuse, elle est néanmoins très instructive sur la chronologie des événements, sur le caractère rassurant des mesures prises en amont par les aménageurs du site, mais elle montre aussi que les questions principales des riverains ont été notifiées dans le dossier. Elle précise aussi que certaines réponses restaient à apporter, en date de la clôture du rapport. Reste aux deux parties à se rencontrer pour de bon, ce qui n’a pour l’instant pas été fait.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Corinne

    « mais elle montre aussi que les questions principales des riverains ont été notifiées dans le dossier. »
    Comment pouvez-vous écrire cela quand tout le monde sait que l’enquête publique ne l’a justement pas été puisque affichée au fond d’une impasse? Les riverains n’ont découvert ce projet qu’après la clôture de l’avis d’enquête publique et n’ont donc pas pu donner leur avis!

    Répondre

Laisser un commentaire