C’est sympa, le marché. Et tant mieux s’il est là tous les jours. Et allez, soyons fous, magnifique s’il est couvert, comme ça on peut aussi y aller quand il pleut, et sans craindre le froid ou la canicule. Bousculons les codes, acceptons les différences, il fut de tout, c’est vrai, il faut de tout pour faire un monde. Le marché République, moi, jeune ou presque, je m’en fichais, jusqu’à la semaine dernière. Mes courses, je les fais chez un magnat de la grande distribution, qui me vend des tomates surgelées en Argentine pendant deux ans, et qui atterrissent dans mes pâtes au gluten faites avec du blé aux hormones de batracien. Tant qu’il y a à manger dans mon assiette, je ne suis pas très regardant. Sauf si on m’explique par A plus B que pour le même prix, ou à peine plus, que je peux manger mieux, des produits qui sont à mille lieues de ce que je trouve dans ma grande surface. Et que j’ai le droit de manger des animaux, aussi, parce que bon, végan, c’est définitivement pas pour moi (hé, j’ai fait l’effort, j’ai discuté, cf la semaine dernière). Donc un animal mort, certes, mais élevé en plein air ça ne fait pas de mal. Un œuf oui, mais pondu par une poule qui a déjà vu le soleil, il est meilleur, promis. Et un poisson frais, s’il est pêché en Méditerranée, c’est pas mal. D’ailleurs, Nano nous a fièrement montré le premier espadon 2016, on a failli casser la tirelire du journal, qu’on vous laisse imaginer à la bonne taille, c’est à dire énorme (on prépare une OPA sur Var-Matin..non, pardon, les poissons d’avril c’était il y a quinze jours, d’ailleurs vous y avez cru). En tous cas, faire quelques petites courses au marché, c’est toujours un bon moment à passer, on discute, on imagine des menus, on sait qu’on va manger frais, en tous cas, pas moins bien qu’avec nos produits du supermarché. Et quand un vieux marché comme le République évolue un peu, et bien il n’est pas interdit de se laisser tenter à franchir la porte, même si pour certains, la porte, c’est dommage.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire