Ce visage vous dit peut être quelque chose. Oui, regardez bien et vous allez reconnaître cette personne qui se parfume tous les jours avec son parfum « Axe » en écoutant du Flavien Berger (« le plus beau des voyages, c’est la fête foraine »). Et bien, il s’agit de Shaun Ross, jeune mannequin de 24 ans. Il a une particularité presque « unique » dans le monde de la mode: Il est atteint d’albinisme. 

Comme vous avez pu le constater, j’aime tout ce qui n’est pas commun. Quand il s’agit de musique, de vêtements ou autres, je ne suis attiré que par les choses particulières. Lorsque j’ai vu la publicité mettant en scène Shaun Ross, je suis allé voir ce que la toile disait sur lui. « Ah mais il est bizarre. » « Mdr elle m’a gavé la pub axe en plus le mec il est moche. » Bon. Ce n’est pas brillant. Shaun Ross est un des premiers mannequin atteint de l’albinisme. Pour faire court, cette maladie se caractérise par une dépigmentation cutanée, capillaire et oculaire. En effet, les gens touchés par cette maladie ont souvent les yeux très clairs, voire rouges, la peau très claire ainsi que les cheveux. Ce qui donne des physiques atypiques. Physiques souvent difficiles à vivre, comme l’explique Shaun Ross. Présent lors des fameuses conférences TED, il y explique notamment son enfance douloureuse, durant laquelle sa mère le forçait à rester à la maison à l’abri des regards extérieurs. Ainsi, elle le bardait de compliments, mais cela ne suffisait pas pour le satisfaire. Lorsqu’il fut approché pour la première fois par une agence de mannequins, il n’y croyait pas. C’était pour lui une sale blague puisqu’il estimait que la société ne pouvait pas l’accepter pour ce qu’il était. Depuis 3 ans, il fait le bonheur de nombreux créateurs de mode en posant pour leurs marques comme Givenchy ou Alexander McQueen. Il posera également pour les magazines Vogue, GQ ou encore i-D magazine. Shaun fera quelques apparitions dans les clips de Katy Perry ou Lana Del Rey. Tout cela lui permet d’accroître une certaine notoriété dans le monde de la mode et du mannequinat. Se distinguant par son physique et sa détermination à vouloir « briser les codes », le message de celui qu’on surnommait « Casper » est simple : « Je veux apprendre aux gens à se sentir à l’aise avec les personnes qu’ils sont, qu’ils s’aiment à 100%, Peu importe qu’ils soient noirs, blancs, homo, hétéro, gros, maigre, grand ». Vous avez vu dans le numéro précédent que Miss Ronde voulait « briser les codes de la morphologie ». Ici, il est question de peau et Shaun Ross espère avoir pu « inspirer » certains à s’accepter tout simplement. Encore une fois, bravo.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire