Une petite intro s’imposait, avant de rentrer dans le vif du sujet de ce salon du bien-être de Fréjus, qui s’est tenu le weekend dernier dans le petit chapiteau, derrière l’espace Caquot de la base nature. Le bien-être, c’est vague, on y glisse un peu ce qu’on veut. Alors il y a des gens qui vous font des conférences sur le savoir-vivre en couple, des filles en blanc qui vous massent le visage avec des crèmes sans paraben, des dames avec un tablier qui vous font des crêpes fourrées avec de la confiture kiwi-gingembre qu’elles font elles-mêmes (et c’est diaboliquement bon). Mais il y a aussi des gens qui vous expliquent que si vous avez mal aux épaules c’est parce que vous ne buvez pas de l’eau filtrée avec du charbon actif mis au point par des Japonais après Hiroshima, des types qui vous mettent des cailloux bleus dans les mains pour soigner le canal carpien, et des originaux qui trippent sur des bols tibétains. Bref, un endroit sympa et haut en couleurs, où tout est permis, tout se mélange, la folie, la raison, les cartésiens et les ésotériques, et au milieu de ça, un journaliste, de nature sceptique, un peu moqueur, mais qui s’intéresse toujours avec sincérité à ce qu’on lui raconte. Parce qu’il y a toutes les sensibilités dans le monde, et que le cœur du métier, c’est l’écoute. Alors j’ai fait mon métier comme je sais, et comme je veux le faire, les oreilles grandes ouvertes (et sans cailloux dans les poches…et j’ai mal aux épaules, mais ça, c’est le rowing avec haltères, en prise marteau).

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire