Alors voilà, il est sorti. Et je l’ai vu, un dimanche matin à 10h45, parce que le format 2h30 pour les films de super héros, c’est toujours un peu la lose à 21h30 (ouais je suis un peu un vieux en vrai, et sortir du cinéma à 1h du mat je suis pas chaud!). Alors qu’est-ce que ça vaut Captain America Civil War, à part un titre un peu long?

Pour les geeks

Alors, juste un petit mot pour les fans de Marvel : ok, la promotion Disney c’est cool, mais quid de la version originale? Sérieusement vous pinaillez quand il s’agit de reproduire exactement « Le seigneur des Anneaux » mais quand il manque 200 personnages pour Civil War personne ne bronche? A peine fidèle au livre de référence du collectif Marvel, le Civil War version film est vraiment dans la continuité du Marvel Cinematic Universe, c’est à dire, une redéfinition quasi-totale des personnages et de leur univers pour une adaptation de plus en plus « gros budget » et de plus en plus fade. Le troisième volet de Captain America vaut le coup, mais quand même faut pas pousser.

Pour les plus mainstreams

Youpi, fini les tweets #TeamCaptain ou #TeamIronMan, le film est sorti pour de vrai, l’occasion d’aller au cinéma pour comprendre à quoi ça sert un écran ultra géant, l’IMAX et tout le système mis à disposition des films box-office. Captain America c’est LE film à voir, vraiment, pour en prendre plein la tronche. En supplément il y a Spiderman, et ça c’est classe, vous ne pourrez pas dire le contraire. Bon ok, (spoil inside) il a l’air d’être capable de prendre deux super héros en même temps sans avoir trop mal, mais quand le film centré sur l’homme-araignée va sortir, va falloir être balaise pour en faire une machine de guerre. Côté scénario, c’est pas la grande grande classe, la trame de fond est plutôt bien travaillée, mais le méchant de l’histoire a un plan machiavélique digne d’un grand méchant chez Nicky Larson. Mec, quand ton but c’est de tuer les Avengers ET que tu as un moyen de le faire, tu ne montes pas un plan pour faire ce que tu as fait (et cette phrase est compréhensible même si on n’a pas vu le film et garanti sans spoil!).

2h30 c’est quand même long

Parce que oui, 2h30 c’est deux heures et demie, et qu’on peut faire un tas de chose en 2h30, même en ligue 1 on est capable de mettre 2 buts facilement, alors quand on choisit cette longueur, on essaie de mettre un peu plus de mouvements. Le film est chouette, vraiment, mais alors parfois c’est long, très long, entre les discours un peu simplistes des personnages, l’entrée un après l’autre des super héros, et des scènes bouche-trous du genre Stark rencontre Parker, on se perd un peu. Si les inrocks trouvent que le film est bon parce qu’il est « sans génie mais parfaitement huilé » -sic- moi j’ai trouvé que le fait qu’il manque cruellement de génie est quand même un manque. Peut être que j’en demande trop. Finalement, on se demande si la durée n’est pas là pour justifier les millions de dollars de budget. Mais rassurez-vous, de la baston, il y en a. Il y en a beaucoup, même. Et qu’on il y a de l’action, ça envoie sévère et on passe du bon temps. Allez, allons-y de la comparaison et traiter moi de taré, mais j’ai préféré le dernier superman. Peut être parce que je préfère DC comics. Peut être parce que je préfère les films avec un peu plus de génie. En attendant, allez le voir, parce qu’il est quand même mieux de voir Captain America au cinéma, comme tous les films de super héros.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire