Surprise ! Sans prévenir sa fanbase, la plus « Flawless » des chanteuses, la Queen B, la « putain jay z a trop de la chance, elle est trop bonne », a sorti un nouveau projet dimanche dernier, sur la plateforme Tidal, détenu par son mari. Beyonce a donc marqué le coup en ravivant ses fans avec un nouvel album. Nommé « Lemonade », ce dernier est loin d’être « ultra RnB pop » comme l’auteure avait l’habitude de le proposer. Et oui, Beyonce a changé… 

LemonadeBey

2 ans après le succès critique de « Beyonce », orchestré par le titre « Drunk in Love », Beyonce fait son grand retour sur le devant de la scène. Mais, l’ex Destiny Child n’est plus trop la même. Remarquée lors du dernier Superbowl, où elle fit une prestation des plus notoires, Beyonce a décidé de rendre son discours et son travail « intelligents ». En effet, dans cette fameuse prestation, Beyonce implique un message politique: Danse ressemblant à celle des Black Panthers, chanson évoquant la cause noire comme les bavures policières, les récentes émeutes… En bref, elle revendique haut et fort ses convictions politiques et ses origines. Pari risqué pour une artiste qui vit dans une nation qui tend à vouloir voter pour Trump ou Cruz aux prochaines élections. Forcément, cette nouvelle Beyoncé dérange et surtout, divise. Tant chez les WASP qui eux, l’accusent de racisme « Anti Blanc » que chez d’autres personnes qui lui reprochent d’être faussement impliquée, cherchant uniquement le « buzz »(en même temps militer pour une cause sérieuse en culotte devant des millions de personnes, franchement moyen…). Mais parlons peu, parlons bien, que vaut ce nouveau projet ? Habillé par un clip d’une heure afro-feministe avec en guest Ibeyi et Serena Williams, « Limonade » ce veut très différent de ses précédents albums. Pour celui-là, elle sera entourée de Jack White, Marcus Miller, James Blake, Kendrick Lamar ou encore The Weeknd. Ce qui est tout de même une superbe équipe. L’album se veut très expérimental pour celle qui auparavant n’allait pas plus loin que du RnB saucé par de la Pop. Allant de la Soul à du « RnB alternatif » en passant par du blues-rock et même de la Country (et ça aussi, ça lui a valu un buzz énorme), Beyonce a bel et bien marqué le coup. Saluons quand même le courage de décevoir ses fans pour faire quelques choses qu’on rapprocherait de la notion « Musique ».

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire