Jensen, je ne connaissais pas. Puis nos chers amis du cinéma le Vox à Fréjus nous ont fait l’honneur d’une séance privée pour voir le dernier effort de ce réalisateur danois « Men and Chicken ». Avec ce titre, je me suis dit que j’allais tomber sur un « Des souris et des hommes » venu d’un pays scandinave qui n’a jamais briller par son cinéma et dont je ne connais que Volbeat et The Raveonettes au niveau musique et là aussi ce ne sont pas mes groupes préférés. Ah si! Il y a Mads Mikkelsen. Lui on le connait dans des films comme « Casino Royal » ou la série « Hannibal ». Allez, chut le film commence. On atterrie dans une vie normale, où deux frères un peu étrange découvre le lendemain de la mort de leur père, qu’ils ont un père biologique et décident de partir à sa recherche. Je ne veux pas aller trop loin dans le pitch, parce qu’il ne faut absolument pas vous donner trop de carte. Une chose est sûre, ce film est à voir pour tous les amoureux du vrai cinéma, celui où le drame est réfléchi, celui où la comédie n’embauche pas Frank Dubosc en débardeur dans un camping. C’est court, il y a des surprises tout le long, des scènes à mourir de rire, des animaux bizarres, des combats à coup de marmites en fontes, une caméra mal cadrée, et surtout, surtout, un jeu d’acteur incroyable de la part de tous les personnages. Si vous avez besoin de repères avant d’aller le voir, dites vous que vous allez regarder un film d’Albert Dupontel mais avec beaucoup plus de liberté. Voilà, le film est terminé, on sort de la salle, et on se rend compte que le film pour une de ces rares fois et 100% Bah Alors? compatible. Tout le monde a aimé. Mieux encore, votre serviteur a passé la semaine a trouvé tous les films de ce réalisateurs (« Lumières dansantes », « Les bouchers verts », « Adam’s Apples ») et les a tous regardés. Et vous savez quoi? Ils sont tous géniaux. Pour les amateurs et les autres. Pour tous en fait.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire