Au sommaire dans ce nouveau « Music United » , le dernier projet d’Asap Ferg, un live, et pleins d’autres projets. Mais nous allons enfin répondre la question suivante: « Benjamin Biolay est-il toujours aussi ennuyeux ? »

Asap Ferg – ALWAYS STRIVE AND PROSPER asap-ferg-asap-cover

De retour après son excellent « Trap Lord », Asap Ferg revient avec « Always Strive And Prosper ». La mort de son producteur – et maître à penser – Asap Yams laisse un grand vide dans la direction artistique de son projet. Loin de sa brutalité et de son dark side du première album, nous avons là, un projet plus éclectique qui montre la determination de Ferg à vouloir toucher un public plus large. Du très « EDM » Strive en passant par des collaborations avec Skrillex ou Chris Brown, Ferg troque sa trap rude pour des productions plus « club ». Et c’est dommage, c’est pas mauvais, mais c’est dommage.

 

Jay Reatard – Blood Visions 51NT10KGMEL._SS500_

Album sorti en 2006, celui-ci avait fait l’effet d’une bombe. L’un des albums les plus intéressants du rock des années 2000 a été réédité pour le plaisir de nos oreilles. Un album complètement déjanté, entre alternatif et garage punk, a l’image de son auteur, qui nous a quitté en 2009 à l’âge de 29 ans des suites d’un mauvais mélange de cocaïne et d’Alcool.

 

Bombino – Azel Bombino-Azel

C’est avec une guitare à la main que Bombino, touareg nigérien, raconte ses histoires, entre rébellion touareg et romances made in Africa. Une musique qui fusionne très bien les sons blues rock aux sonorités orientales. Album de la semaine, ouais ouais ouais!

 

M.Pokora – Red Tour (live) 1507-1

L’un des plus beaux live de l’histoire de la musique. Merci Matt, t’es le plus beau, je t’aime !

 

 

 

Benjamin Biolay – Palermo Hollywood 1540-1

De retour après le succès critique de son album « Vengeance » , celui que j’ai naturellement surnommé « le chanteur des Inrocks » revient avec un projet, « Palermo Hollywood ». Ce dernier condense tout ce qui fait la force de ce monsieur: voix suave, chant quasi chuchoté, paroles « Bashungiennes »… En bref, un album qui musicalement est plus intéressant que la plupart des albums français, finalement, malgré ce coté mou du genoux, qui m’agace.

 

 

La discographie de Prince Prince-CTC

Parce que c’est le meilleur.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire