En allant voir Men & Chicken, au départ, je n’étais pas emballé. Est-ce parce que la séance était prévue à 10h un samedi ? Probablement oui. En réalité, j’en sais trop rien. Lorsque j’ai appris la nouvelle, je décide comme tous êtres de cette planète de « googleliser » le titre du film. Et là je vois une espèce de combo ultime : comédie + danois + Mad Mikkelsen. Wow. Mais je vois aussi ET surtout d’excellentes critiques. Pas étonnant puisque généralement un film Danois chez Télérama ça vaut des éloges. Je m’empresse d’aller voir un peu les photos qui illustrent le film. Je tombe nez-à-nez avec une photo de Mads Mikkelsen grimé en Tom Selleck. Ou Brassens. Ou Will Ferrell. En bref, tout ce qu’il y a de plus moustachu. Ça me fait gentiment sourire et puis je lis le synopsis. Et là, je me dis qu’il va se passer un truc. Devant le film, j’étais surpris par l’esthétique de l’image. Nous sommes confrontés à un décor étrange, presque trop glauque, les couleurs sont épurées. Ça aurait pu être une réalisation de Quentin Dupieux, ou même un paysage pour un reportage d’Histoires Naturelles sur TF1, avec des poules, des oies et des hommes en pull jacquard. On est vite pris par le scénario, et le jeu d’acteur est superbe. Déjà que je suis un fervent admirateur de Mads Mikkelsen (la série Hannibal est un régal), ici, il n’a que confirmé encore une fois l’étendue de son talent. Il représente très bien l’univers du film. On suit l’histoire de 5 frères aux allures étranges et à l’instinct sauvage, des espèces de monstres humains qui sont prêts à se bouffer entre eux juste pour une histoire d’assiettes. On traite avec une dérision plutôt fine le comportement que peuvent avoir les hommes en général. Puis la fin est « logique » compte tenu du film, elle donne raison à Mr Oizo qui dans un tube nous cesse de nous répéter que « nous sommes des animaux! » finalement. Je n’en dis pas plus. Un scénario extra, un jeu d’acteurs remarquable et une esthétique très glauque mais superbe. A voir, au moins une fois !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire