Ah, le Stade Pourcin ! C’est là qu’il y a deux ans, l’Etoile Fréjus-St-Raphaël avait forgé son succès, en étant si accrocheuse qu’elle avait fini par être aux portes de la ligue 2, avant de vivre un revers douloureux à St-Ouen contre le Red Star. C’est aussi là que, jusqu’en janvier 2015, l’équipe 1 a disputé ses matches à domicile. Voilà un an et demi, déjà, que le Stade Pourcin n’est plus qu’un champ de patates, passé sous les coups de pelleteuse des archéologues, et laissé en jachère. Il y a toujours des locaux associatifs, car pour l’instant les bâtiments et la tribune sont encore debout, dans ce secteur dit du « Paradis ». Mais il y aura ici, dans quelques temps, un grand projet immobilier, une nouvelle école et une coulée verte. Pour l’instant, de vert, il n’y a plus de gazon, mais de l’herbe sauvage et des plantes vivaces, qui ont poussé à la vitesse du son. C’est par un petit trou dans la clôture, un de ces petits trous à travers desquels jadis on suivait les matchs à domicile, que l’on a pris cette photo. Un stade en ruines, une relégation en CFA, la reprise de l’entraînement ce lundi a dû sonner comme un gong pour les joueurs, qui vont avoir besoin de tous les fidèles pour remonter en National après une saison qui n’a été faite que de doutes et d’incertitudes. C’était trop d’un seul coup, et avec sa nouvelle stabilité, même au rang inférieur, l’étoile va se requinquer vite. Nous on y croit !

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire