Et si des petits entrepreneurs se mettaient à plusieurs pour faire du mécénat artistique ? C’est cette idée lumineuse qui a mené le co-workers de Point Sud à financer le stand du photographe François Millo. Ils se sont rencontrés au boulot, avec chacun leur boîte. Ils ont négocié l’affaire autour d’un petit déjeuner. Ils ont choisi leur artiste à plusieurs, et le résultat, c’est qu’ils ont le stand le plus fun de toute l’exposition. C’est Louis Casa, le patron de Point Sud Co-working, qui nous raconte cette sympathique aventure entre 8 entrepreneurs et un photographe, François Millo.

Louis, comment as-tu réussi à associer des co-workers dans un projet de mécénat ?

Je suis très content ! On a fait un peti dej’ co-workers, on était une vingtaine en tour de table, et on a proposé cette idée de mécénat. Et là, j’ai eu 8 adhérents à Point Sud qui m’ont dit oui, on suit. Donc il y a Point Sud, et 8 adhérents qui se sont associés. C’est du mécénat participatif, en quelque sorte.

Comment es-tu venu au mécénat ?

Base’Art j’en entends parler depuis longtemps. Et puis un jour l’UPV me le propose te là je me lâche, je me dis « on le fait ». Et puis c’est parti au mois de février, on est allé au speed-meeting, je connaissais déjà le travail de François, je l’ai proposé aux membres de Point Sud qui ont très vite adhéré au projet. C’est vraiment un travail collectif.

On dit dit souvent que c’est surtout fait pour obtenir des avantages fiscaux. Là manifestement ce n’est pas le cas.

Ps du tout ! On voulait surtout participer à l’événement, on est dans la dynamique du projet participatif, c’est dans cette optique qu’on travaille avec Point Sud. Elle ressort dans ce projet-là, c’est génial.

L’art contemporain, c’est plutôt ton truc ?

C’est devenu mon truc, parce que mon épouse a travaillé dedans depuis des années, elle a notamment travaillé dans la fondation Cartier. Moi j’ai toujours suivi ça de loin, maintenant je connais un peu mieux.

Parle-nous de cet artiste, qui vous avez sélectionné.

Je connaissais de loin, je savais que c’était du travail de qualité, alors j’ai voulu qu’on l’ai comme artiste, rapidement. Et tout le monde a adoré, tout le monde a trouvé ses photos géniales, des visages, des tranches de vie, la vie au quotidien, ça correspond bien à l’image de l’entreprise, en plus. C’est fantastique, il a même réalisé un tableau avec les portraits des entrepreneurs qui ont participé au projet.

Et tu vas exposer ses œuvres à Point Sud ?

Oui, à la fin de l’été on va se faire ça chez nous, avec une petite expo François Millo à Point Sud. Ce n’est pas que du One Shot, on va aller un peu plus loin. En plus nos locaux s’y prêtent bien, on expose régulièrement des artistes, mais avec lui c’est spécial !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire