Die Hard, Scream, Retour vers le futur, les Visiteurs, les Bronzés, Highlander… Le point commun de tous ces films c’est « la suite ». L’idée la plus ingénieuse de tous les studios de cinéma pour faire encore plus d’argent, encore plus facilement. Quelques fois réussie, comme Rocky 2 qui se devait de sortir (et je ne donne pas la raison puisqu’en 2016, certains n’ont toujours pas vu le premier film) d’autres sont néanmoins complètement inutiles si ce n’est pour les acteurs et les producteurs qui remplissent leurs comptes en banque au détriment du spectateur, qui lui se demande aujourd’hui pourquoi il arrive toujours des histoires incroyables à John Mc Lane, et pourquoi le sort s’acharne à envoyer et renvoyer Jacquouille la Fripouille dans les couloirs du temps. Alors avant d’imaginer les suites les plus dingues qui pourraient encore aujourd’hui sortir – et je ne parle pas des reboots comme le prochain SOS Fantômes qui ne sera qu’avec des nanas – j’aimerais attirer votre attention sur la suite la plus « wtf » de tous les temps : Highlander 2

Shining, quickening, résurrection et hoverboard

Alors que le premier volet se terminer en sous entendant que Connor Mc Leod est le dernier des immortels, voilà qu’en 1991, 5 ans plus tard, une suite sort. « Highlander : le retour » petit pitch : on est en 2024, et Connor a depuis 25 ans créé un bouclier-laser recouvrant toute la Terre pour protéger ses habitants des trous du réchauffement climatique. Le but étant de laisser le ciel reformer sa couche d’ozone et d’enlever le bouclier qui a quand même une conséquence assez chiante : il fait tout le temps nuit. Du coup 25 ans plus tard, c’est « tous les terriens » qui ont les boules contre notre immortel « que personne ne sait que c’est un immortel ». D’ailleurs dans le film il a vieilli parce qu’apparemment on nous l’avait pas dit, mais quand highlander ne décapite pas d’ennemi bah il devient vieux. Mais ce n’est pas le problème. Le problème c’est Jack Nicholson, qui joue Katana, un tyran de la planète Zeist, qui semble être finalement la planète des immortels, et qui envoie deux mecs qui ont des tronches de hérissons sur Terre, avec des hoverboard pour tuer Connor. Finalement il gagne, il souhaite que son ami Sean Connery revienne parce que c’est nul qu’il soit mort dans le premier film. Mais la prod’ est sympa et donc le réssuscite. Et ensemble ils constatent que la couche d’ozone s’est réparée, mais qu’on ne le leur avait pas dit, alors ils vont défoncer le bouclier laser pour revoir le soleil. Et Connor, en tuant les deux hérissons, redevient jeune. C’est chouette non? Faut savoir que le film a eu la récompense de pire film de 1991, et qu’il reste peut être la pire suite de l’histoire cinématographique de l’humanité, jusqu’à prochainement…

Qu’est-ce qui pourrait nous tomber sur la tronche ?

Alors qu’on ne demande rien d’autre que des nouveaux films, les producteurs continuent à nous enchaîner à coups de Fast and Furious et autre Sexy Dance tous les ans, à date fixe, avec des scénarios de moins en moins probables. Alors allons-y de notre imagination :

-The Big Lebowski 2 : Le duc a eu un enfant, et il est prêt à continuer l’oeuvre de son père, à savoir boire des russes blanc, fumer de l’acide sur un tapis et jouer au bowling. Mais sa mère ne le voit pas de la même manière et décide de le faire entrer dans une école de beaux arts où le petit Donny Jebediah Lebowski devra apprendre à vivre avec ses contemporains. On vous a dit qu’il a un pied bot? On salue d’ailleurs la prestation de l’acteur (sic)

-Armageddon 2 : La comète Stamper. IL N’EST PAS MORT! Harry Stamper le sauveur de l’humanité qui s’est fait sauter sur la comète qui devait faire exploser la planète entière (et donc donner à Michael Bay l’occasion de faire la plus grosse explosion de l’histoire de sa carrière) est toujours en vie sur un morceau de ladite comète. Recueilli par le peuple de Zeist (hé oui) il apprendra à manier l’hoverboard et en 2025 il décide de retourner sur Terre, non pas pour tuer Connor, mais le petit copain de sa fille. Comme il n’est pas fan de téléportation, Stamper décide de reprendre une comète pour revenir sur Terre. Erreur bête. Mais Michael Bay a prévu un scénario béton : fille refaite, explosion, explosion, punchline, fille refaite à quatre pattes, musique rock, explosion, explosion, punchline finale, Aerosmith.

The Tree of life 2 : Terrence Malik a trouvé de nouveaux fond d’écran sur Windows 10, du coup il appelle son pote Sean Penn et banco. Tout le monde revient pour un épisode où la vie, l’arbre, les voix off, les dinosaures et tout ce qui est trop méta pour un cerveau simple comme le mien sera là. Mais en ultra HD, c’est pas pareil. Et il paraît qu’en Blu Ray il y a une meilleur qualité qu’en streaming alors.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire