N.B: Cher lectrices/lecteurs, loin de toutes les polémiques qui enflent dans notre quotidien, l’article se veut UNIQUEMENT informatif et 100 % positif. Si c’est ma position qui vous intéresse: Oui je suis pour le port du voile. Maintenant, j’espère que cette réponse ne vous empêchera pas de prendre le temps de lire ces signes. « L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne. » Bien à vous.

Hijab, Niqab, et même Burkini: Jamais l’actualité n’a été aussi articulée autour de ce genre de polémiques. Tantôt recouvrant l’intégralité de la personne, ou alors juste une partie de la tête (en l’occurrence les cheveux), le voile n’est pas une invention récente. De la Pieta à Rick Owens en passant par l’Iran, cette coutume a toujours su peser le pour et le contre. 

Des origines antiques aux références religieuses

Lorsque l’on remonte dans l’histoire, on constate que le voile est une tradition qui date de l’Antiquité. À l’époque où Jules César était le Roi du monde, les femmes habitant la cité Romaine étaient très souvent voilées. Certes, pas toutes. En effet, le voile signifiait le mariage. Il était donc approprié pour les femmes mariées de se voiler. Cette similitude se retrouve également dans la société grecque où là encore, la femme voilée témoignaient de sa situation matrimoniale. En revanche, en Mésopotamie, le voile permet la distinction entre les personnes nobles et les esclaves. A travers le temps, le voile se sacralise. L’arrivée des trois religions en est la principale cause. L’un des symboles de la Femme dans les religions, c’est Marie Madeleine. Et celle-ci figure très souvent voilée dans les interprétations. Présent dans les trois religions, le voile est donc symbole de rattachement spirituel et de piété… Ce qui expliquerait le voile que portent les Religieuses des Églises, ou celui que portent les femmes juives.

Filles musulmanes jouant au basket-ball.

Filles musulmanes jouant au basket-ball.

Enfin, l’Islam est la religion pour laquelle le voile occupe une place plus importante, bien que la signification soit similaire aux deux autres religions. Effectivement, le hijab se veut être la protection de la femme contre les hommes. Souvent imposé (comme en Iran ou en Afghanistan à l’époque des Talibans), le voile est aussi une prise de conscience par la personne concernée qui décide d’elle même de vouloir le porter.

Passionnément Mode

Mais loin de l’ampleur spirituelle que peut endosser ce tissu, le voile est également un fantasme chez les stylistes. Dans les années 60, de grandes figures comme Audrey Hepburn ou Grace Kelly s’affichaient fièrement vêtues d’un foulard qui couvrait légèrement leurs cheveux. Chose qui a inspiré Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Parmi les contemporains, on retiendra le défilé ultra provoc’ et arty « Between » d’Hussein Chalayan qui proposait plusieurs types de « Burqa » allant de la plus courte à la plus longue ou encore Rick Owens qui lui se lance dans la burqa pour… Hommes. Plus récemment, une polémique avait enflammé le monde des fashionistas. En effet, le courant appelé « Mode Islamique » …certaines grandes firmes comme Dolce & Gabana, H&M ou encore Uniqlo commencent à commercialiser des Hijab.

nikab-0

Finalement, loin des polémiques, on constate que tout compte fait le voile est un vêtement comme l’est le bonnet ou le pantalon. Maintenant, libre à chacun de s’en faire sa propre interprétation. Comme il est libre à chacun de se vêtir. Une grande dame disait : « N’importe quelle femme peut avoir envie d’être en long, court, sage ou pas. Tout est permis ». Elle s’appelait Sonia Rykiel, et elle optait pour la liberté du vêtements.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire