Est-ce que la perspective de faire du sport vous fait peur ? Est-ce que vous savez réellement de quoi vous êtes capable ? Est-ce que vs blessures du temps jadis sont vraiment cicatrisées ? Ce mal au genou, on y peut quelque chose ou votre subconscient a provoqué la démission de votre moi ? C’est à ça que servent surtout les coaches sportifs : nous persuader que l’on peut faire ce que l’on pense impossible. Dépasser nos capacités fantasmées pour accéder à notre niveau potentiel. Mais aussi, nous expliquer le pourquoi du comment du bien fondé de telle ou telle activité sportive, et pas d’ne autre. On dit que c’est un nouveau job à la mode qui palpe 35 balles de l’heure pour dire à des quadragénaires un peu friqués comment soulever une kettlebell de 8 kilos sans se faire mal. On oublie qu’il y a derrière ce travail pointu une formation longue et fastidieuse, faite de schémas, de cours d’anatomie, de défis physiques et de pédagogie. On est tous sortis de chez le toubib, un jour, avec un petit diable sur l’épale qui nous dit « il a raison, le mec…t’es trop gros, faut bouger tes fesses, allez, demain tu vas courir. » Erreur monumentale, si l’on e penche un peu sur les bienfaits de la course à pieds, et ses contre-indications, nombreuses et pénibles. Faire du sport peut certes s’improviser, mais comme dans beaucoup d’autres activités, un petit coup de pouce est franchement bienvenu. Les coachs sportifs ne sont pas des charlatans, ils sont tout sauf ça. Ils sont tous différents c’est vrai, pourtant ils sont formés dans le même moule, celui du BPJEPS. Mais décrocher la timbale d’une formation diplômante ne fait pas tout, comme dans les autres domaines. Changer la vie de quelqu’un, parce que c’est souvent de ça qu’il s’agit quand on remet un individu sur les rails de l’activité physique, c’est un vrai challenge, qu’il faut attaquer avec précaution autant qu’avec énergie. Doser pour apprendre aux autres à doser. Bref, c’est pas évident, très délicat.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire