Le foot, le foot, le foot…Encore du foot ? Mais sachez qu chez nous le football n’est pas le sport roi ! En tous cas, n’est pas le sport vitrine. Ici, c’est le handball chez les garçons, et le volley chez les filles ! Et en individuel, le Creps fournit son lot de champions, avec des lanceurs de poids, des archers, des sprinteurs, des sacrés bestiaux. Il se trouve néanmoins que c’est surtout au football que l’on joue dans les cours d’écoles et sur les parkings des résidences, tout simplement parce que c’est le sport le plus simple du monde. La seule règle à vraiment comprendre, c’est qu’il ne faut pas toucher le ballon avec les mains. Pour le reste, c’est des détails, qui ne sont pas très compliqués à entraver. L’année dernière, le club de foot du coin, L’Etoile, a fait une saison pourrie. Et se retrouve cette année au quatrième rang national, qu’on appelle, et c’est vraiment dur à vivre quand on le lit en entier, le Championnat de France Amateur. Voilà. Le circuit pro, dans la vaste théorie, c’est fini, c’est du passé, c’est pour plus tard. Cette saison, il va falloir se battre pour l’accession au rang supérieur. Une place, pas une de plus, dans un panier de crabes qui sent bon les joutes locales bien franches du tacle. On le sait, que l’Etoile va s’en sortir, et que si c’est pas cette année, ce sera plus tard. Parce que le football varois a déjà son loser de la mort (le Sporting de Toulon, passé en deux magouilles des portes de l’Europe au championnat des marins-pêcheurs de la Rade). Donc Fréjus-St-Raph, ses 800 licenciés, son staff qui en veut, son coach historique du club, son président fort en gueule, son stade qui craint mais qui se remplit et qui change de gueule pour le meilleur, ne sera pas un deuxième SCT. Impossible, intolérable, inenvisageable. De toute façon, jamais personne n’empêchera les gamins de jouer au foot. Mais c’est vrai qu’une jolie vitrine, c’est sympa. Et on va la conserver.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire