Avec la Librairie Charlemagne de Fréjus

L’histoire : Anita jeune femme de 36 ans, vit dans une petite ville de Suède ou elle travaille dans un modeste supermarché. Elle est mère célibataire d’  une charmante fille de 19 ans Emma, avec qui elle est très complice. Seulement voilà, le temps est venu où Emma doit partir faire des études dans une grande ville. Elle se retrouve donc seule et désemparée à ne savoir comment remplir ses journées en dehors des heures de travail. Heureusement, Anita dispose de solides amitiés qui vont l’accompagner dans sa quête d’un avenir plus heureux…

Katarina BIVALD a écrit un premier roman « La bibliothèque des soeurs cabossées » qui est devenu un best-seller international. » Ce roman-ci, écrit à la première personne, évoque une autobiographie. Plein d’humour, de tendresse, de réflexions judicieuses sur la vie, la mort, la maladie, l’ennui et le temps qui passe, il est cependant quelquefois ennuyeux car c’est vrai,  qui se soucie vraiment de l’existence d’une presque quarantenaire employée  d’épicerie qui n’a finalement que peu d’intérêt ?  Curieusement, le lecteur se laisse  faire et  continue de tourner les pages pour connaître la suite des « non-aventures » d’Anita. Il faut dire que ce roman est plein d’humour, de tendresse, de réflexions judicieuses sur la vie, l’amour, la mort, la maladie, l’ennui et le temps qui passe (deux fois, déjà).

Ecrit avec pudeur mais finalement avec  beaucoup de réalisme, ce roman vous charmera car il décortique avec justesse la vie quotidienne d’une jeune femme ordinaire, avec la complexité des rapports humains et  tous les sentiments que nous avons tous un jour ou l’autre éprouvés dans des circonstances proches du récit. Après cette lecture, on se sent  moins seul…

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire